Super Bowl: Quand une publicité active les assistants Google Home dans les foyers américains

HIGH-TECH Un spot donnant des exemples des commandes que l'on peut adresser au système de contrôle des objets connectés a semé la pagaille...

20 Minutes avec agence

— 

L'enceinte connectée Google Home, dévoilée à la conférence Google I/O, le 18 mai 2016.
L'enceinte connectée Google Home, dévoilée à la conférence Google I/O, le 18 mai 2016. — GOOGLE

« OK Google, mets de la musique », « OK Google, quel temps fait-il » ou encore « OK Google, allume la lumière ». Voilà les exemples d’instructions que l’on peut donner à Google Home et qui ont été utilisés dans un spot de publicité diffusé ce dimanche pendant le Super Bowl (Etats-Unis).

Problème : chez les téléspectateurs qui en étaient équipés, Google Home a reconnu les ordres et s’est déclenché, semant une belle pagaille dans de nombreux foyers américains.

Trop sensibles ?

Trop sensibles, pas assez sécurisées, les enceintes connectées qui sont les pièces maîtresses du réseau domestique ont ainsi été pointées du doigt par les possesseurs de Google Home, note 01Net.

En effet, ceux-ci ont rapidement échangé leurs expériences sur les réseaux sociaux. « Mon Google Home est devenu fou », « Google Home pète un plomb », « il va falloir qu’ils se calment avec leurs ʺOK Googleʺ » ou encore « le plus cool, dans cette pub du Super Bowl pour Google, c’est que notre Google Home lui a répondu », ont notamment commenté les utilisateurs sur Twitter.

>> A lire aussi : Deux enceintes intelligentes Google Home discutent de tout et de rien en direct