VIDEO. Etats-Unis: Budweiser lance une publicité pro-immigration, des Américains appellent au boycott de la marque

SOCIETE La marque de bière, largement consommée aux Etats-Unis, montre l'arrivée d'un de ses cofondateurs d'origine allemande sur le sol américain...

20 Minutes avec agence
— 
La bière Budweiser.
La bière Budweiser. — RIGELHAUPT SAMUEL/SIPAUSA/SIPA

La marque Budweiser crée la polémique aux Etats-Unis avec une publicité qui sera diffusée dans le cadre du Superbowl, dimanche soir.

« Retournez chez vous ! »

Le spot publicitaire, diffusé pendant le très attendu match de football américain, montre les origines allemandes de la marque Budweiser, largement plébiscitée outre-Atlantique. Le petit film raconte la traversée mouvementée du cofondateur de la brasserie, Adolphus Bush, vers St Louis dans le Missouri (nord-est du pays).

>> A lire aussi : Cinq destins bouleversés par le décret anti-immigration de Donald Trump

Son arrivée n’est pas plus paisible, puisqu’il est accueilli par des « Vous n’êtes pas le bienvenu ici ! Retournez chez vous ! ». Après quelques péripéties dont sont également victimes des gens de couleur, l’Allemand rencontre son futur associé Eberhard Anheuser, un autre immigré allemand.

Un emblème national

Ensemble, ils créeront la marque devenue quasiment un emblème national et qui a même été rebaptisée temporairement « America » lors des élections présidentielles de 2016. Moralité, c’est avec l’immigration que la culture américaine se construit.

Un sport qui illustre une immigration réussie et un message qui résonne indirectement avec le décret anti-immigration temporaire adopté par Donald Trump la semaine dernière..

>> A lire aussi : Décret anti-immigration de Trump: Steve Bannon ou l'instrumentalisation du chaos

La marque nie cependant toute forme de prise de position politique. Son porte-parole a, lui, affirmé dans les colonnes d’AdWeek, que le message porté par la publicité n’avait aucune « corrélation avec ce qui se passe dans le pays ». Les lecteurs du site ultra-conservateur Breitbart ne croient cependant pas au hasard. Ils ont menacé de boycotter la marque à cause de la publicité qu’ils considèrent anti-Trump.