Ikea: Des produits fabriqués par des réfugiés syriens en 2019

ECONOMIE Le géant suédois cherche à développer une ligne de tapis et textiles qui fournirait du travail à 200 réfugiés syriens vivant en Jordanie, en majorité des femmes...

20 Minutes avec agence

— 

Un magasin Ikea à Montpellier, dans le sud de la France, le 27 mars 2013
Un magasin Ikea à Montpellier, dans le sud de la France, le 27 mars 2013 — PASCAL GUYOT AFP

Ikea a annoncé son intention de commercialiser en 2019 une ligne de tapis et textiles d’ameublement fabriqués par des Syriens réfugiés en Jordanie, pour la plupart des femmes. Les produits concernés seront vendus en édition limitée en Jordanie et dans d’autres pays du Moyen-Orient. L’opération pourrait créer jusqu’à 200 emplois.

Le groupe suédois a expliqué être entré en relation avec des associations locales de défense du droit des femmes pour développer le projet. L’un des objectifs est de garantir à celles qui le souhaitent des horaires de travail flexibles pour leur permettre de s’occuper de leur famille.

650.000 Syriens en Jordanie

« La situation actuelle en Syrie est une véritable tragédie des temps modernes, et la Jordanie a fait un effort majeur en accueillant des réfugiés syriens… Nous avons décidé de voir comment Ikea pouvait à son tour se rendre utile », explique Jester Brodin, un responsable du géant du meuble, cité par CNN.

Le nombre de migrants syriens en Jordanie s’élèverait à 650.000, avancent les Nations unies. Et seuls 37.000 permis de travail auraient été accordés aux réfugiés par le pays.

>> A lire aussi : Réfugiés syriens: de plus en plus difficile de leur trouver un pays d'accueil