Attentats de novembre 2015: Mohamed Abrini inculpé en France

ENQUETE Un transfèrement temporaire d’une journée…

20 Minutes avec AFP
— 
Photo montage de la police fédérale belge montrant Mohamed Abrini
Photo montage de la police fédérale belge montrant Mohamed Abrini — HO Belgian Federal Police

Mohamed Abrini, suspect clé des attaques de Paris, Saint-Denis et Bruxelles, a été mis en examen à Paris ce lundi par un juge antiterroriste dans l’enquête sur les attentats du 13 novembre 2015, ont annoncé ses avocats dans un communiqué.

Détenu en Belgique, où il avait été arrêté le 9 avril, il a été remis à la France ce lundi, pour la journée, afin de se voir signifier sa mise en examen. « Le juge d’instruction ne lui a pas posé de questions », ont déclaré ses avocats, Me Emmanuel Pierrat et Me Stanislas Eskenazi.

Transfèrement temporaire

Ce transfèrement temporaire entre dans le cadre d’un accord de coopération judiciaire entre la France et la Belgique, a précisé cette même source à l’AFP.

Selon une source judiciaire à Paris, il a été remis temporairement à la France en vue de sa mise en examen par les juges antiterroristes qui avaient délivré à son encontre un mandat d’arrêt le 24 novembre 2015 notamment pour assassinats en relation avec une entreprise terroriste en bande organisée.

Il se trouvait lundi matin dans les locaux du Palais de justice de Paris.