VIDEO. 1.600 km, 25 milliards de dollars... Donald Trump signe un décret pour construire le mur à la frontière mexicaine

ETATS-UNIS Le projet devrait commencer dans les prochains mois...

P.B.

— 

Un garde-frontière américain patrouille au Nouveau-Mexique.
Un garde-frontière américain patrouille au Nouveau-Mexique. — Russell Contreras/AP/SIPA

C’était l’une des promesses emblématiques de sa campagne. Mercredi, Donald Trump a signé un décret pour lancer le projet de construction d’un immense mur le long de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique. Alors que 55 % des Américains y sont opposés, selon un sondage, l’ouvrage sera lancé « dans les prochains mois », affirme le président. Mais il reste encore de nombreux détails pratiques à régler.

Le coût : entre 15 et 25 milliards de dollars

Pendant la campagne, Trump avait évoqué un coût compris entre 5 et 10 milliards de dollars. Selon plusieurs études, ça sera sans doute trois fois plus. Le cabinet Bernstein donne une fourchette de 15-25 milliards de dollars pour un mur en béton de 1.600 km de long (le reste des 3.000 km de la frontière a déjà des obstacles naturels et une clôture partielle), 12 mètres de haut, 2 mètres de profondeur et 25 cm d’épaisseur.

Les contribuables américains paieront, le Mexique « remboursera »

C’est ce que jure le président américain. Dans une interview à ABC, il n’a pas donné de détail, laissant entendre que le remboursement mexicain pourrait prendre différentes formes, y compris via la renégociation d’accords commerciaux ou des taxes sur l’argent envoyé par les immigrés à leur famille au Mexique.

Cinq ans, 40.000 ouvriers

Le défi principal n’est pas la construction en elle-même. Il faudra bâtir des routes pour acheminer les matériaux en plein désert. Selon l’entreprise Gleeds Worldwide, il faudra compter au minimum cinq ans pour le projet et l’emploi de 40.000 ouvriers, qui pourraient, pour beaucoup, être… mexicains.

21.000 gardes-frontières

La construction n’est que la première étape. Pour sécuriser le mur, il y aura besoin de 21.000 gardes frontières, selon une analyse de Politico. Sans compter les véhicules, chevaux et les drones nécessaires. Au total, cela devrait représenter un budget annuel de 2 milliards de dollars.