Etats-Unis: Les organisateurs de la «Marche des femmes» contre Trump espèrent réunir 500.000 personnes à Washington

MANIFESTATION Bonnets roses sur la tête, des dizaines de milliers de personnes, surtout des femmes, convergeaient vers le centre de Washington pour manifester contre Donald Trump...

20 Minutes avec AFP

— 

Manifestation à Washington le samedi 21 janvier 2017 contre le nouveau président Donald Trump.
Manifestation à Washington le samedi 21 janvier 2017 contre le nouveau président Donald Trump. — Aaron P. Bernstein / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

L'estimation revue à la hausse par les organisateurs. La «Marche des femmes» espère réunir 500.000 personnes samedi à Washington pour manifester contre le nouveau président américain Donald Trump, investi la veille pour un mandat de quatre ans.

Fracture de la société américaine

Bonnets roses sur la tête, des dizaines de milliers de personnes, surtout des femmes, convergeaient vers le centre de la capitale. La manifestation organisée le lendemain de l'investiture du 45e président témoigne à elle seule de la fracture de la société américaine. 

«Cette manifestation est une déclaration de principe. Nous devons faire quelque chose. L'homme qui est maintenant président est une personne horrible. Il n'a pas remporté les voix du peuple», a dit Candice Feigles, une infirmière à la retraite de 69 ans, venue de la Virginie voisine. Selon notre envoyée spéciale Marie Le Blé, beaucoup de manifestantes portaient des bonnets roses à oreilles de chat («pussy hats»).

Ils devenus le symbole de l'opposition à Donald Trump et qui a fédéré des adeptes du tricot.be terme «pussy» désigne en anglais l'animal domestique, ou le sexe féminin. C'est ce mot que Donald Trump avait utilisé dans une vidéo qui avait fait scandale en octobre, où il se vantait de pouvoir se payer les femmes qu'il voulait et de les «attraper par la chatte».

Les organisatrices ont prévu environ 300 «marches soeurs» dans d'autres villes des Etats-Unis dont New York, Boston, Los Angeles et Seattle, ainsi qu'au-delà des frontières américaines, en Europe et en Asie.

>> A lire aussi: A Paris, la «marche des femmes» contre Trump réunit au moins 2.000 personnes

«Une journée fantastique à Washington» pour Donald Trump

«Merci de vous lever, de vous exprimer et de marcher pour nos valeurs @womensmarch. Important comme jamais. Je crois vraiment que nous sommes toujours plus forts ensemble», a tweeté à leur adresse l'ancienne rivale démocrate de Donald Trump, Hillary Clinton.

Dans un tweet matinal, le nouveau président américain a salué une «une journée fantastique à Washington D.C.» et remercié Fox News pour ses commentateurs flatteurs de son discours la veille. Jamais depuis 40 ans un président des Etats-Unis n'a suscité une telle défiance à sa prise de fonctions.

>> A lire aussi: Pour les supporters de Donald Trump, «c’est un homme incroyable qui va faire des choses extraordinaires pour le pays»