Accord de Paris sur le climat: Les signataires «doivent s'y tenir» prévient le président chinois, visant Trump

ENVIRONNEMENT Ce texte « est une responsabilité que nous devons assumer pour les générations futures », a déclaré Xi Jinping…

20 Minutes avec AFP

— 

Le président chinois XI Jinping, le 28 mars 2014 à Berlin, en Allemagne.
Le président chinois XI Jinping, le 28 mars 2014 à Berlin, en Allemagne. — PAGANELLI REYNALDO/SIPA

Les déclarations et prises de position du prochain président américain inquiètent jusqu’en Chine. Le président Xi Jinping a ainsi tenu ce mardi à rappeler Donald Trump à l’ordre. L’accord de Paris sur le climat est « une victoire remportée avec difficulté », et tous les signataires « doivent s’y tenir », a déclaré le chef de l’Etat chinois à Davos, visant implicitement l’incertitude crée par l’élection du climatosceptique Donald Trump.

>> A lire aussi : Que va changer l'entrée en vigueur de l’accord de Paris sur le réchauffement climatique?

Adopté fin 2015 par 195 pays, ce texte qui vise à contenir le réchauffement sous le seuil de 2°C par rapport au niveau pré-industriel « est une responsabilité que nous devons assumer pour les générations futures », a assuré le chef d’Etat du principal pays émetteur de gaz à effet de serre.

« Cela ne sert à rien de blâmer la mondialisation »

La mondialisation est irréversible, a également prévenu le président chinois, utilisant l’énorme caisse de résonance du forum de Davos pour avertir le prochain président américain, qui affiche son hostilité envers le libre-échange. « Cela ne sert à rien de blâmer la mondialisation » pour les problèmes de la planète, a affirmé Xi Jinping lors de son discours d’ouverture du Forum économique mondial (WEF), citant le chômage, les migrations et la crise financière de 2008.

« Toute tentative de stopper les échanges de capitaux, technologies et produits entre pays […] est impossible et à rebours de l’histoire », a-t-il martelé, envoyant un message à Donald Trump qui entre en fonction ce vendredi.