Crash du vol MH370: Les recherches sous-marines suspendues

AVION Au total, une vingtaine de débris ont été découverts sur le littoral de l’océan Indien au large de l’Afrique de l’Est…

20 Minutes avec AFP
— 
Un mur d'hommage aux passagers du vol MH370 disparu en 2014, le 6 mars 2016, à Kuala Lumpur en Malaysie.
Un mur d'hommage aux passagers du vol MH370 disparu en 2014, le 6 mars 2016, à Kuala Lumpur en Malaysie. — Joshua Paul/AP/SIPA

La disparition du vol MH370 restera probablement un mystère. Les recherches sous-marines pour retrouver dans le sud de l’océan Indien l’avion de Malaysia Airlines ont été suspendues, ont annoncé ce mardi les gouvernements australien, malaisien et chinois.

Le Boeing 777 s’était volatilisé le 8 mars 2014 avec 239 personnes à bord, peu après son décollage de Kuala Lumpur à destination de Pékin. L’appareil « n’a pas été localisé » dans la zone de recherches de 120.000 kilomètres carrés, dit le communiqué. « Les recherches sous-marines du MH370 ont donc été suspendues. »

Une zone de 120.000 kilomètres carrés a été sondée

L’Australie, la Malaisie et la Chine, pays d’où la majorité des victimes sont originaires, ont toujours dit que les recherches seraient achevées une fois sondée la zone de 120.000 kilomètres carrés à l’ouest de l’Australie, à moins que de « nouvelles informations crédibles » n’émergent.

Aucun indice de la présence de l’épave n’a émergé jusqu’ici. Mais une vingtaine de débris découverts sur le littoral de l’océan Indien au large de l’Afrique de l’Est - loin de la zone de recherche actuelle - ont été identifiés comme appartenant probablement ou certainement au Boeing 777 de Malaysia Airlines.