VIDEO. Après avoir attaqué une figure des droits civiques, Trump rend hommage à Martin Luther King

ETATS-UNIS Le président élu avait vivement critiqué samedi l'élu noir démocrate John Lewis...

M.C.

— 

Donald Trump rencontre Martin Luther King III à la Trump Tower à New York, le 16 janvier 2017.
Donald Trump rencontre Martin Luther King III à la Trump Tower à New York, le 16 janvier 2017. — DOMINICK REUTER / AFP

La rencontre, à quatre jours de l’investiture de Donald Trump, apparaît comme un geste d’apaisement envers les Noirs américains, après les attaques lancées contre John Lewis, un élu démocrate et compagnon de route de Martin Luther King.

Le président américain élu a rendu hommage au leader du mouvement des droits civiques assassiné en 1968 et rencontré son fils aîné lundi pour parler du droit de vote et de la faible participation aux élections : moins de 55 % des électeurs se sont déplacés en novembre.

« Il est clair que le système électoral est loin d’être parfait »

Alors que les Etats-Unis rendent hommage comme chaque année à Martin Luther King à l’occasion de la date anniversaire de sa naissance, le milliardaire a tweeté « Rendez hommage au grand homme qu’il était ! ».

En quittant la Trump Tower après l’entretien, Martin Luther King III a affirmé à la presse avoir eu « une discussion constructive » avec le milliardaire. « Il est clair que le système est loin d’être parfait » au vu de la faible participation aux élections, a-t-il commenté.

Le pasteur milite pour la création d’une carte d’identité gratuite, qui permettrait à ceux qui ne possèdent pas de permis de conduire ou d’autre papier d’identité de voter aux élections. Donald Trump « a souvent répété qu’il voulait représenter tous les Américains. Je crois que c’est vraiment son intention. Je crois qu’il faut [le] soumettre à la pression de l’opinion publique. Les choses n’arrivent pas toutes seules, comme mon père et son équipe le savaient bien », a encore déclaré Martin Luther King III.