Boissons énergisantes: Monster Energy poursuivi en justice après un décès aux Etats-Unis

SANTE Un jeune homme de 19 ans était mort en 2015 d’une arythmie cardiaque après avoir bu plus de deux litres de la boisson particulièrement riche en caféine…

20 Minutes avec agence

— 

Des boissons énergisantes "Monster Energy".
Des boissons énergisantes "Monster Energy". — RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA

Un père de famille de Cedartown (Etats-Unis) poursuit les fabricants de la boisson énergisante Monster Energy, qu’il juge responsables de la mort de son fils en 2015. Dustin Hood, 19 ans, était décédé d’un arrêt cardiaque sur un terrain de basketball après avoir consommé plus de deux litres du produit incriminé. Soit une quantité de caféine équivalente à celle contenue dans 14 canettes de Coca Cola.

Or, d’après la plainte déposée devant la justice américaine, c’est bien une surdose de caféine qui serait à l’origine de l’arythmie cardiaque à l’origine de la mort de Dustin Hood. Après avoir bu sa dernière cannette, le jeune homme s’était écroulé en pleine partie de basketball et avait immédiatement été conduit à l’hôpital où il est mort peu après, raconte TMZ.

La boisson déjà mise en cause par le passé

L’action en justice du père de famille n’est pas la première mise en cause de Monster Energy dans le décès d’une personne jeune et sans problème de santé. Ainsi en 2011, Anaïs Fournier, une Américaine de 14 ans, était morte d’une arythmie cardiaque 24 heures après avoir consommé de grandes quantités de cette boisson énergisante.

La famille de l’adolescente avait porté plainte contre Monster Beverage, le producteur du soda riche en caféine. Le produit a par ailleurs été pointé du doigt en 2012 dans un rapport de l’Agence américaine des aliments et des médicaments (FDA) après le décès de cinq personnes en trois ans aux Etats-Unis.

>> A lire aussi : Gare au mélange boissons «énergisantes» plus alcool