Syrie: Damas accuse Israël d'avoir bombardé son aéroport militaire à Mazzé

CONFLIT L’État hébreu, officiellement en état de guerre avec la Syrie, affirme rester à l’écart du conflit qui fait rage chez son voisin…

20 Minutes avec AFP

— 

Un drapeau syrien, le 12 décembre 2013 à Damas.
Un drapeau syrien, le 12 décembre 2013 à Damas. — Louai Beshara AFP

L’armée israélienne est-elle intervenue sur le territoire syrien ? Le pouvoir en Syrie a accusé Israël d’avoir bombardé ce vendredi son aéroport militaire dans la région de Mazzé près de Damas, selon l’agence de presse officielle Sana.

Citant une « source militaire », l’agence a précisé que « l’aviation israélienne a tiré plusieurs missiles dans la nuit » à partir du Golan occupé sur l’aéroport, provoquant des incendies.

L’armée israélienne s’est refusée à tout commentaire

« Les forces armées syriennes mettent en garde l’ennemi israélien contre les répercussions de cette agression flagrante et affirment leur intention de poursuivre la guerre contre le terrorisme jusqu’à l’éradication de ce fléau », a ajouté la même source, sans faire état de victime. Celle-ci accuse Israël de soutenir les « organisations terroristes » impliquées dans la guerre en Syrie. Dans la terminologie officielle syrienne, les rebelles et les organisations djihadistes contre lesquels lutte le régime de Bachar al-Assad sont qualifiés de « terroristes ».

>> A lire aussi : Echanges de tirs entre Israël et la Syrie sur le plateau du Golan

Interrogée sur les explosions à Mazzé, l’armée israélienne s’est refusée à tout commentaire. Israël, officiellement en état de guerre avec la Syrie, affirme rester à l’écart du conflit qui fait rage chez son voisin. L’Etat hébreu y mène toutefois des opérations ponctuelles notamment contre l’un de ses grands ennemis, le Hezbollah libanais, engagé dans le conflit aux côtés du président Bachar al-Assad.