Etats-Unis: L’élection de Donald Trump à la présidence certifiée par le Congrès

POLITIQUE La procédure a été interrompue à de nombreuses reprises par les objections d’élus démocrates…

20 Minutes avec AFP

— 

Donald Trump à Palm Beach, le 28 décembre 2016. AP Photo/Evan Vucci, File
Donald Trump à Palm Beach, le 28 décembre 2016. AP Photo/Evan Vucci, File — Evan Vucci/AP/SIPA

C’est officiel. Près de deux mois après le scrutin du 8 novembre, le Congrès a certifié vendredi l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche. Le vice-président sortant Joe Biden, qui fait également office de président du Sénat, a conduit ce vendredi une session conjointe des deux chambres du Congrès afin de confirmer le nombre de grands électeurs obtenus par Donald Trump et sa rivale démocrate, Hillary Clinton.

>> A lire aussi : Donald Trump fera sa première conférence de presse le 11 janvier

Le président des Etats-Unis n’est pas élu directement par les Américains, mais au suffrage indirect, par un collège de grands électeurs désignés par les électeurs en novembre, et qui se sont réunis le 19 décembre dans chacun des 50 Etats fédérés.

« C’est fini », a lâché Joe Biden

La procédure a été interrompue à de nombreuses reprises par les objections d’élus démocrates pour des motifs tels que les interférences attribuées à la Russie pendant la campagne, des violations présumées de droits civiques, le dysfonctionnement d’urnes électroniques ou la contestation du statut de certains grands électeurs.

>> A lire aussi : Un grand électeur républicain refuse de voter pour Trump

Joe Biden, frappant son maillet, a rejeté toutes ces objections au motif qu’aucune n’était signée par un élu de chaque chambre, comme le prévoit la loi fédérale (aucun sénateur démocrate ne s’est joint aux protestations). Les micros de certains élus contestant la procédure ont été coupés. « C’est fini », a lâché Joe Biden, déclenchant les rires et applaudissements des élus républicains. « Il n’y a pas de débat. C’est interdit ».

Donald Trump pourra donc prêter serment comme le prévoit la Constitution le 20 janvier, à midi. La cérémonie d’investiture aura lieu au Capitole.