Cambodge: Enquête après un photomontage porno gay mettant en scène le roi

POURSUITES Trois personnes suspectées d’être à l’origine du photomontage considéré comme irrévérencieux sont recherchées par la police cambodgienne…

20 Minutes avec agences

— 

Norodom Sihamoni, roi du Cambodge, en novembre 2016  à Phnom Penh.
Norodom Sihamoni, roi du Cambodge, en novembre 2016 à Phnom Penh. — Heng Sinith/AP/SIPA

Trois personnes sont actuellement recherchées par la police cambodgienne dans le cadre d’une enquête concernant la mise en ligne d’un photomontage. Celui-ci montre une scène pornographique gay dont l’un des participants est le roi Norodom Sihamoni.

Les suspects seraient à l’origine de l’image, qui a ensuite été relayée sur des comptes Facebook au Cambodge et en Thaïlande. Le souverain cambodgien est particulièrement respecté dans son pays et ce type d’atteinte irrévérencieuse à son égard est passible de poursuites.

Des peines minimes et des condamnations peu fréquentes

Mais contrairement à la Thaïlande, les peines encourues au Cambodge sont minimes et les condamnations restent peu fréquentes. Une des personnes recherchées serait en Thaïlande tandis que ses deux complices se trouveraient au Cambodge.

« Nous avons des mandats d’arrêt contre eux. Si nous ne faisons rien, d’autres pourraient suivre leur exemple. (…) Le roi représente la nation toute entière, et quand ils insultent le roi c’est toute la nation qu’ils insultent », a déclaré le général Khieu Sopheak, porte-parole du ministère cambodgien de l’Intérieur, qui a indiqué que les autorités de son pays pourraient solliciter leurs homologues thaïlandais.