La Finlande, premier pays européen à expérimenter un revenu de base

ECONOMIE Plus de 2.000 chômeurs finlandais de 25 à 58 ans, choisis au hasard, vont percevoir 560 euros par mois…

20 Minutes avec agence

— 

Des billets de 500 euros au séchage (illustration).
Des billets de 500 euros au séchage (illustration). — POLIZEI WIEN / AFP

Alors que l’idée d’un revenu universel fait débat en France, la Finlande, elle, a franchi le pas. Elle est devenue dimanche le premier pays européen à expérimenter un « revenu de base ». Le Premier ministre centriste, Juha Sipilä, en avait fait un argument de sa campagne électorale.

Plus de 2.000 chômeurs finlandais de 25 à 58 ans vont percevoir 560 euros par mois, rapporte L’Express. Ce test, qui doit s’achever dans deux ans, concerne des personnes choisies au hasard. Elles seront suivies et leur parcours comparé à un groupe de demandeurs d’emploi qui perçoit des indemnités sociales classiques.

Un système actuel jugé complexe

Ce « revenu de base » ne coupe pas celui qui le perçoit d’autres aides, puisque les participants à ce projet pilote percevront encore l’assurance maladie et une allocation logement. Ils pourront même conserver leur « revenu de base » s’ils retrouvent un emploi.

Si le retour à l’emploi est favorisé par le « revenu de base », alors il pourrait être appliqué à tous les Finlandais en âge de travailler. Le système actuel, débloqué en cas de perte d’emploi mais jugé complexe, pourrait alors être abandonné.

>> A lire aussi : Une courte majorité de Français favorables à un «revenu minimum universel»