Brésil: Découverte d’un corps carbonisé qui pourrait être celui de l’ambassadeur grec

FAITS DIVERS Son épouse a été interrogée par les autorités…

20 Minutes avec AFP
— 
La police brésilienne a découvert un corps carbonisé dans la voiture de location retrouvée brûlée de l'ambassadeur de Grèce à Rio.
La police brésilienne a découvert un corps carbonisé dans la voiture de location retrouvée brûlée de l'ambassadeur de Grèce à Rio. — VANDERLEI ALMEIDA

Qu’est-il arrivé à l’ambassadeur de Grèce au Brésil ? Quatre jours après la disparition du diplomate, la police brésilienne a découvert un corps carbonisé dans sa voiture de location retrouvée brûlée  à Rio de Janeiro, a indiqué ce vendredi une source au ministère grec des Affaires étrangères.

« Les autorités brésiliennes sont en train d’effectuer des tests ADN pour identifier le corps », a indiqué cette source ayant requis l’anonymat. La voiture découverte était celle que l’ambassadeur avait louée à Rio, selon cette source, qui n’a pas donné plus d’informations sur cette affaire.

Son épouse suspectée

La police brésilienne interrogeait ce vendredi l’épouse de l’ambassadeur grec considérée comme « suspecte », a appris l’AFP de source proche de l’enquête.

Selon cette source, Françoise Amiridis, épouse d’origine brésilienne de l’ambassadeur Kyriakos Amiridis, a déjà été interrogée jeudi mais « le chef de la division voulait la revoir ».

Elle, ainsi qu'« un policier militaire » et « un jeune », étaient interrogés vendredi comme « suspects », a précisé cette source. Le journal O Globo affirmait de son côté qu’il existait des soupçons de « crime passionnel ».

Un avis de recherche lancé ce jeudi

La police brésilienne avait lancé ce jeudi un avis de recherche pour localiser l’ambassadeur de Grèce, Kyriakos Amiridis, vu pour la dernière fois lundi près de Rio de Janeiro, où il passait des vacances avec sa famille.

« Une procédure a été ouverte pour enquêter sur la disparition de l’ambassadeur », avait annoncé la police civile de l’Etat de Rio, dans un communiqué, citant des informations de la section de recherche du Commissariat spécialisé en homicides de la baie de Fluminense (ouest de Rio).

Selon ces « informations préliminaires », Kyriakos Amiridis aurait été vu pour la dernière fois lundi soir, précise la police, qui a donné deux numéros de téléphone afin de lui transmettre « toute information aidant à localiser » le diplomate. L’ambassadeur grec, âgé de 59 ans, se trouvait en vacances à Rio de Janeiro depuis le 21 décembre et devait rentrer à Brasilia le 9 janvier, selon une fonctionnaire de l’ambassade.