Terrorisme: Daesh revendique l'attaque de Karak en Jordanie

REVENDICATION Dimanche, l’attaque près du site de Karak a fait dix morts dont sept policiers et une touriste canadienne...

A.-L.B. avec AFP

— 

Le 19 décembre 2016. Des forces de sécurité patrouillent dans la citadelle jordanienne de Karak après l'attaque terrorisme qui l'a visé le 18 décembre
Le 19 décembre 2016. Des forces de sécurité patrouillent dans la citadelle jordanienne de Karak après l'attaque terrorisme qui l'a visé le 18 décembre — Ben Curtis/AP/SIPA

Le groupe terroriste Daesh a revendiqué l’attaque meurtrière de dimanche en Jordanie. Selon un communiqué diffusé mardi sur internet, le groupe revendique cette attaque ayant « visé forces de sécurité et touristes » près du site touristique de Karak.

« Quatre soldats du Caliphat --décédés-- munis d’armes automatiques et de grenades ont attaqué des rassemblements de la sécurité jordanienne et des ressortissants des Etats de la coalition croisée dans la ville de Karak en Jordanie », affirme le texte.

Coalition internationale antidjihadiste

L’attaque près du site de Karak, à 120 km au sud d’Amman a fait dix morts, sept policiers, deux civils jordaniens et une touriste canadienne selon les autorités jordanniennes. Après plusieurs heures d’accrochages, les quatre assaillants ont été abattus par les forces de sécurité dans la citadelle croisée où ils s’étaient retranchés.

Une source de la sécurité interrogée par l’AFP, avait indiqué qu’il s’agissait de « Jordaniens membres d’une cellule terroriste » et « soupçonnés d’être liés à Daesh ». La Jordanie est membre de la coalition internationale antidjihadiste qui bombarde Daesh en Syrie et en Irak depuis 2014 et accueille sur son territoire des troupes de cette coalition.