Fusillade à Zurich: L'auteur des tirs, un Suisse de 24 ans, retrouvé mort

SUISSE Le jeune homme était un adepte des sciences occultes...

20 Minutes avec AFP

— 

La police suisse a arrêté la traque de l'homme qui a fait trois blessés en tirant dans un centre de prière islamique à Zurich.
La police suisse a arrêté la traque de l'homme qui a fait trois blessés en tirant dans un centre de prière islamique à Zurich. — Michael Buholzer

La police suisse a arrêté ses recherches. Elle a annoncé ce mardi avoir arrêté la traque de l’homme qui a fait trois blessés en tirant dans un centre de prière islamique à Zurich, après avoir identifié un cadavre retrouvé à proximité de la fusillade.

L’homme, un Suisse de 24 ans avec des origines ghanéennes, s’est suicidé après l’agression, a déclaré mardi la police lors d’une conférence de presse. Les enquêteurs ont révélé que l’agresseur, adepte de l’occultisme et connu des services de police, avait également tué dimanche un homme de 24 ans qu’il connaissait, à coups de couteau, sur une aire de jeux de Zurich.

Adepte de l’occultisme

Ils ignorent également si le meurtrier souffrait de problèmes psychologiques.

Les enquêteurs pensent qu’il vivait seul. Il travaillait dans un magasin, mais il avait démissionné de son emploi vendredi dernier, a indiqué Mme Lentjes Meili.

>> A lire aussi : Coups de feu à Zurich dans un centre de prière musulman

Trois victimes désormais hors de danger

Entièrement vêtu de noir, la tête couverte d’un bonnet de laine, il avait pénétré lundi vers 17h30 dans une salle de prière d’un centre islamique situé rue Eisgasse, non loin de la gare centrale de Zurich (nord de la Suisse). Il avait tiré plusieurs balles, blessant trois fidèles, dont deux grièvement. Il avait ensuite pris la fuite en direction de la gare. Les victimes sont trois hommes âgés de 30, 35 et 56 ans.

Les trois hommes ont été opérés et sont hors de danger, a précisé la police.