La France et l'Allemagne, premières cibles de Daesh en Europe

ATTAQUE Un camion a tué au moins 9 personnes en fonçant dans le marché de Noël de Berlin.

Cosme Buxin

— 

Le camion qui a foncé dans la foule à Berlin, le 19 décembre 2016
Le camion qui a foncé dans la foule à Berlin, le 19 décembre 2016 — Michael Sohn/AP/SIPA

Un camion a foncé sur la foule lundi soir dans un marché de Noël dans le centre de Berlin, faisant au moins neuf morts et 50 blessés. Avant le drame berlinois, durant l’année 2016, l’Europe a connu de nombreux attentats, sans compter ceux liés au conflit en Ukraine.

>> A lire aussi : Suivez l'évolution des événements après l'attaque à Berlin

Une précédente attaque au camion : Nice, 14 juillet, 86 tués, 434 blessés

Le 14 juillet, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel fonce avec un poids lourd dans la foule massée sur la promenade des Anglais, à Nice, pour regarder le feu d’artifice de la fête nationale. Il est abattu par la police. 86 personnes sont mortes et 434 ont été blessés à la suite de cet attentat, revendiqué par la suite par l’Etat islamique.

Des attentats suicide

Le 22 mars, trois attentats-suicide dévastent l’aéroport de Bruxelles, en Belgique, et une station de métro. 35 personnes sont tuées et 340 blessées. Les kamikazes appartenaient à la même cellule de l’Etat islamique responsable des attentats de novembre 2015 à Paris.

Le 24 juillet, un réfugié syrien se fait exploser dans un restaurant près d’un festival de musique à Ansbach, en Allemagne. Il blesse quinze personnes. L’attentat est revendiqué par l’Etat islamique.

De nombreuses attaques de loups solitaires

Les attaques d’individus isolés, le plus souvent à l’arme blanche, se sont aussi multipliées. La France a été notamment touché par celles de Magnanville, le 13 juin, et de l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray, le 26 juillet. Dans la première, Larossi Abballa a tué deux fonctionnaires de l’Intérieur à leur domicile, diffusant une vidéo de l’attentat sur Facebook. Il a été abattu par le Raid. Dans la deuxième, Adel Kermiche et Abdel Malik Nabil-Petitjean ont poignardé le prêtre Jacques Hamel lors d’une messe. Ils sont également tués par la police. Les deux attentats ont été revendiqués par l’Etat islamique.

En Allemagne, les attaques au couteau ont été nombreuses. L’attentat du 18 juillet à Wurtzbourg, en Allemagne, a été le premier revendiqué dans le payspar l’Etat islamique. Un réfugié de 17 ans a blessé quatre passagers avec une hache et un couteau, avant d’être abattu par la police. Le 16 octobre, un adolescent est tué et un autre blessé à coup de couteau à Hamburg, une attaque revendiquée par l’Etat islamique.