Attaque au camion à Berlin : «Attaque terroriste présumée»... Le suspect a foncé «intentionnellement» sur la foule...

MONDE Revivez le drame qui a fait au moins 12 morts et 48 blessés sur un marché de Noël, lundi soir...

P.B.

— 

Le camion qui a foncé sur la foule à Berlin le 19 décembre 2016 était immatriculé en Pologne.
Le camion qui a foncé sur la foule à Berlin le 19 décembre 2016 était immatriculé en Pologne. — M.SOHN/AP/SIPA

L'ESSENTIEL

  • Un camion a foncé dans la foule sur un marché de Noël du centre de Berlin.
  • Il y a au moins 12 morts et 48 blessés.
  • Il s'agit sans doute d'un attentat, selon la police, qui a interpellé le chauffeur présumé.

7h00: Ce live est terminé

Les dernières infos sont à suivre dans un nouveau live ici.

6h05: «Une attaque terroriste présumée»

La police allemande reste prudente mais emploie désormais le terme «d'attaque terroriste présumée».

 

5h45: Le suspect a foncé «intentionnellement» sur la foule

La police donne de nouveaux élements.

 

4h45: L'homme retrouvé mort n'est pas l'homme qui a foncé sur la foule

La police allemande clarifie un peu son tweet: l'homme retrouvé mort dans la cabine n'est pas celui qui a foncé sur la foule.

Un peu plus tôt, les autorités avaient indiqué que l'homme retrouvé mort était Polonais. On ne sait pas s'il s'agit de l'employé du transporteur, alors que la piste d'un détournement est privilégiée. La police n'a toujours pas donné de détail sur le chauffeur présumé, qui a été arrêté après avoir pris la fuite. Mais selon les médias allemands, il s'agirait d'un réfugié afghan.

 

4h00: Le lire reportage de notre journaliste en Allemagne

Situé au pied de la touristique Eglise du Souvenir, le marché de Noël de la Breitscheidplatz est un point de rendez-vous très populaire pour de nombreux Berlinois qui s’y retrouvent pour déguster du vin chaud entre amis après avoir fait des achats dans les nombreuses boutiques du Kurfürstendamm, l’équivalent des Champs Elysées à Berlin-Ouest. Quelques minutes après 20 heures, un camion noir a traversé le marché et détruit sur son passage la vie de douze personnes et de nombreux stands en bois qu’il a fait voler en éclats.

La suite ici.

2h45: Le suspect serait un réfugié afghan

Selon des informations de Die Welt, il serait arrivé en Allemagne en février 2016.

 

2h00: Le bilan s'alourdit à 12 morts

Le bilan provisoire est désormais de 12 morts et 48 blessés.

 

1h15: Le chauffeur serait pakistanais ou afghan

Selon des sources au sein des services de sécurité citées par l'agence allemande DPA, l'homme pourrait être pakistanais ou afghan. Il serait arrivé en Allemagne comme demandeur d'asile en février 2016. Il pourrait avoir détourné le camion, qui était conduit par le cousin polonais du propriétaire.

0h45: Donald Trump dénonce une «attaques terroriste» contre des chrétiens

«Aujourd'hui il y a eu des attaques terroristes en Turquie, en Suisse et en Allemagne, cela empire. Le monde civilisé doit changer sa manière de penser», écrit Trump.

Dans un communiqué, il s'es fait plus politique, dénonçant une attaque contre des chrétiens:  «Des civils innocents ont été tués dans les rues alors qu'ils se préparaient à fêter Noël. L'Etat islamique et d'autres terroristes islamistes attaquent continuellement les chrétiens au sein de leurs communautés et lieux de culte», a affirmé le futur président, expliquant que cette stratégie fait «partie de leur djihad mondial».

«Ces terroristes ainsi que leurs réseaux régionaux et mondial doivent être éradiqués de la face de la Terre, une mission que nous allons mener à bien avec tous nos partenaires épris de liberté», a-t-il ajouté dans son communiqué, qualifiant les faits survenus dans la capitale allemande d'«attentat terroriste terrifiant».

0h15: «Beaucoup de raisons» de penser à un attentat, selon le ministre de l'Intérieur allemand

Thomas de Maizière a estimé dans la nuit de lundi à mardi qu'il y avait «beaucoup de raisons» de penser que le conducteur du camion avait commis un attentat. «Je ne veux pas encore pour le moment prononcer le mot attentat même si beaucoup de raisons le laissent penser», a-t-il dit à l'antenne de la chaîne publique ZDF.

0h00: Le contact perdu avec le chauffeur à 15h00

«On n'a pas de contact avec lui depuis cet après-midi. Je ne sais pas ce qui lui arrive. C'est mon cousin, je le connais depuis l'enfance. Je me porte garant de lui», a déclaré le propriétaire de la société à qui appartient la camion, Ariel Zurawski, joint par téléphone par l'AFP. Interrogé par la télévision polonaise en continue TVN24, si son chauffeur se sentait menacé ou en danger, M. Zurawski a répondu «absolument pas». Selon Lukasz Wasik, un responsable de la société, joint par l'AFP, le contact avec le chauffeur, âgé de 37 ans, a été perdu vers 15H00. «On ne sait pas ce qu'il est devenu, a-t-il été enlevé, tué, on ne sait rien. On est très inquiets pour lui», a-t-il déclaré, «La dernière fois qu'on l'a eu au téléphone c'était ce matin vers 8 H ou 9». Le chauffeur transportait 25 tonne de produits métallurgiques en provenance d'Italie. A Berlin, «la société où il devait les décharger n'a pas pu les recevoir et lui a dit de retourner mardi dans la matinée. On lui a dit d'attendre à Berlin quelque part», a encore ajouté M. Wasik, «quelle tragédie alors que nous, on y est pour rien».

23h45: La police allemande examine un colis suspect

On ne sait pas si c'est lié à l'attaque.

 

23h40: Point sur les attentats depuis deux ans

C'est à lire ici, la France et l'Allemagne, deux pays particulièrement visées. A noter pour l'instant que la piste terroriste n'est pas encore confirmée à Berlin mais fortement suspectée.

23h30: Washington condamne «ce qui semble être une attaque terroriste»

La Maison Blanche a condamné lundi avec force «ce qui semble être une attaque terroriste». «Nos pensées et prières vont vers les familles et les proches de ceux qui ont été tués», a indiqué Ned Price, porte-parole du Conseil de sécurité nationale, précisant que les Etats-Unis avaient offert leur aide à l'Allemagne dans l'enquête.

23h20: Le propriétaire du camion «se porte garant» du chauffeur, suspecte un détournement

Le propriétaire de la société à qui appartenait le camion polonais a confirmé à l'AFP la disparition de son chauffeur. «On n'a pas de contact avec lui depuis cet après-midi. Je ne sais pas ce qui lui arrive. C'est mon cousin, je le connais depuis l'enfance. Je me porte garant de lui», a déclaré Ariel Zurawski, joint par téléphone par l'AFP. Ce dernier a précisé à d'autres médias qu'il suspectait un détournement du camion.

23h15: La sécurité renforcée sur les marchés de Noël français

La sécurité des marchés de Noël a été «immédiatement renforcée» en France après «l'attentat» commis lundi soir à Berlin, a annoncé le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux.

 

22h55: Le numéro d'urgence

(+49). 030 54023 111

 

22h45: DESINTOX, pas de revendication de Daesh pour l'instant

Certains journaux comme le Washington Times (pas le Post) l'affirment mais il n'y pas de revendication de Daesh à ce stade. La meilleure source, c'est le groupe du surveillance des sites djihadistes SITE.

 

22h35: La «solidarité et la compassion» de François Hollande

 

22h30: Le camion immatriculé en Pologne

Selon les médias allemands, le camion était immatriculé en Pologne et appartenait à la société de livraison Ariel Żurawski. Selon le propriétaire, le camion pourrait avoir été détourné.

 

22h25: Toutes les réactions

Les réactions des leaders politiques, c'est ici.

22h20: La solidarité des politiques français

 

 

22h15: Un passager du camion retrouvé mort

On n'en sait pas plus pour l'instant mais l'information est confirmée par la police

 

22h15: «Ne diffusez pas de rumeur»

La police allemande en appelle au bon sens de tout le monde.

 

22h10: Pas d'autre menace, selon la police

Qui a commencé à tweeter en anglais:

 

22h05: Le conducteur présumé du camion interpellé

La police le confirme, sans donner davantage d'informations.

22h00: Manuel Valls dénonce «un acte ignoble»

Il exprime sa «solidarité» avec l'Allemagne.

 

21h55: Merkel «en deuil»

«Nous sommes en deuil et espérons que les nombreux blessés vont pouvoir recevoir de l'aide», a indiqué le porte-parole de Mme Merkel, Steffen Seibert, sur son compte Twitter, évoquant les «nouvelles effroyables» qui parvenaient de Berlin.

 

21h50: La police demande à la population de ne pas venir sur la place

La police a besoin de toutes les voies d'accès et demande à la population de ne pas venir sur place.

 

21h45: Facebook a activé son Safety Check

C'est ici.

21h40: La police a interpellé une personne

On ne sait pas s'il s'agit du chauffeur, qui était en fuite.

21h30: La cabine du camion était vide

La police le confirme, ce qui semble indiquer que le chauffeur est en fuite.

 

21h25: Ce que l'on sait en vidéo

Aucun corps n'est visible sur les images ci-dessous:

 

21h20: Le conducteur est en fuite selon les médias allemands

Selon les médias locaux, le conducteur est en fuite et une chasse à l'homme est en cours. Les autorités n'ont pas confirmé l'information.

 

21h10: 9 morts, selon la police

Le bilan continue de s'alourdir.

 

21h10: Un marché de Noël très fréquenté

L'attaque a eu lieu sur le marché de Noël place Breitscheidplatz, dans le centre de la capitale allemande.

21h05: Plusieurs morts, au moins 50 blessés

Le bilan va forcément s'alourdir. La police donne désormais le chiffre de plusieurs morts et au moins 50 blessés, indique l'AFP. Les images tragiques publiées sur Facebook par les médias allemands montrent des corps et rappellent fatalement Nice.

21h00: Il s'agit probablement d'un attentat, selon la police

Un camion a foncé sur la foule, lundi soir, sur un marché de Noël de Berlin. Selon la police, il s'agit probablement d'un attentat, indique l'agence de presse allemande DPA. Pour l'instant, le bilan officiel est d'au moins un mort et plusieurs blessés.