Jordanie: Dix morts dans une série d'attaques visant la ville touristique de Karak

TERRORISME Les attaques sont survenues ce dimanche à Karak, à 120 km au sud d’Amman, la capitale jordanienne…

20 Minutes avec AFP

— 

Le château de Karak, en Jordanie.
Le château de Karak, en Jordanie. — Google Street View

Dix personnes ont été tuées ce dimanche dans une série d’attaques menées par des hommes armés à Karak, en Jordanie. Les victimes sont sept policiers, deux civils jordaniens et une touriste canadienne, a fait savoir le service de la Sûreté générale. Selon un bilan provisoire, vingt-sept autres personnes, policiers et civils, ont été blessés.

Le Premier ministre Hani Mulqi intervenait au Parlement au moment des attaques. Il a expliqué que « les forces spéciales et des policiers encerclaient dix hommes armés qui se sont retranchés dans la citadelle de Karak ». Les attaques n’ont pas encore été revendiquées. Elles sont survenues dans cette ville touristique, connue pour son château croisé du XIIe siècle, à 120 km de la capitale Amman.

Un attentat suicide en juin

La Jordanie appartient à la coalition antijihadistes qui bombarde Daesh en Syrie et en Irak depuis 2014. Le royaume a procédé à des frappes aériennes et accueille sur son territoire des troupes de la coalition.

Un attentat suicide revendiqué par Daesh avait tué, en juin, sept gardes-frontières jordaniens près de la frontière avec la Syrie.