Etats-Unis: Un homme de 73 ans abattu par un policier qui a pris son crucifix pour une arme

FAITS DIVERS Le vieil homme était sous traitement et souffrait de crises de démence…

H. B.
— 
Illustration de la police américaine.
Illustration de la police américaine. — Tanya Moutzalias/AP/SIPA

Nouvelle bavure de la police aux Etats-Unis. Francisco Serna, un Américain âgé 73 ans, a été abattu ce lundi matin par un policier en Californie, rapporte le Los Angeles Times. L’agent de police a fait feu sur lui à au moins sept reprises, pensant que le crucifix que l’octogénaire avait entre les mains était une arme à feu.

Le drame s’est déroulé dans un quartier de la ville californienne de Bakersfield, à seulement quelques mètres de la maison où résidait Francisco Serna. Un habitant du quartier aurait alerté la police pour signaler la présence d’un homme armé au comportement étrange qui rôdait dans les environs.

Arrivés sur place, les policiers auraient tenté d’interpeller l’octogénaire en lui demandant de sortir les mains de ses poches. Le vieil homme aurait refusé d’obtempérer, et les forces de l’ordre auraient ouvert le feu, pensant qu’il cachait une arme à feu dans l’une des poches de sa veste.

« Aucune arme n’a été retrouvée »

Mais dans sa poche, les policiers n’ont retrouvé qu’un crucifix en bois de couleur sombre. « Monsieur Serna n’était pas armé au moment des tirs. Aucune arme n’a été retrouvée », a fait savoir un communiqué de la police après le drame. « Mon père n’a jamais eu d’arme. C’était un grand-père de 73 ans à la retraite, qui vivait juste sa vie », a expliqué un de ses fils au Los Angeles Times.

L’agent de police qui a fait feu a été mis à pied le temps de l’enquête, ont expliqué ce mardi les autorités locales. D’après NBC News, Francisco Serna était sous traitement et souffrait de crises de démence.