Belgique: Une fonctionnaire du ministère de l’Intérieur suspendue pour des photos pornos au bureau

PORNOGRAPHIE La jeune femme avait saisi le Conseil d'Etat, la plus haute juridiction administrative du pays, pour contester la sanction qu'elle considérait comme une «mesure vexatoire»...

20 Minutes avec agences

— 

Touches, Clavier,  Ordinateur, informatique Illustration. FRANCE-20/11/2015./BALEYDIER_1953.12/Credit:Baleydier/SIPA/1511202006
Touches, Clavier, Ordinateur, informatique Illustration. FRANCE-20/11/2015./BALEYDIER_1953.12/Credit:Baleydier/SIPA/1511202006 — SIPA

Une fonctionnaire, qui a rejoint en 2006 le ministère belge de l’Intérieur, a été suspendue pour avoir posé pour des photos à caractère pornographique, notamment dans les locaux de l’administration.

Invitée à « rester à la maison »

Les journaux Het Laatste Nieuws et La Dernière Heure ont révélé l’affaire ce lundi, assurant que la fonctionnaire avait été invitée le 10 novembre à rendre son ordinateur portable et son badge d’accès et à « rester à la maison ». Elle continue toutefois à percevoir son salaire.

Depuis la jeune femme avait saisi le Conseil d’Etat, la plus haute juridiction administrative du pays, pour « atteinte à sa vie privée » et pour contester la sanction, qu’elle considère comme une « mesure vexatoire ».

Selon Het Laatste Nieuws, la jeune femme a cependant été déboutée, le juge administratif ayant estimé qu’elle avait « elle-même pris le risque de ternir sa réputation en prenant des photos à caractère pornographique sur son lieu de travail et en les diffusant sur Internet ».

Des photos prises dans l’ascenseur 

L’affaire avaient débuté après que des collègues de la fonctionnaire, dont l’identité n’a pas été dévoilée, l’avaient reconnue dans un reportage d’une chaîne française consacrée aux personnes qui arrondissent leurs fins de mois grâce à l’industrie pornographique.

Ils s’étaient également aperçus qu’elle publiait ces photos sur Twitter et que certaines de ces images avaient été prises dans l’ascenseur et dans une salle de réunion de la direction du ministère basé à Bruxelles.