Arabie saoudite: Une femme arrêtée après avoir posté une photo sans voile sur Twitter

JUSTICE La femme, âgée d’une vingtaine d’années, a été emprisonnée pour avoir « violé les mœurs du pays »…

20 Minutes avec AFP
— 
Selon la police saoudienne, «la jeune femme a violé les lois du pays».
Selon la police saoudienne, «la jeune femme a violé les lois du pays». — Capture d'écran Twitter

La photo de la jeune femme, postée en novembre dernier sur les réseaux sociaux, avait suscité l’indignation en Arabie saoudite. Après plusieurs semaines d’investigations, la police saoudienne a réussi à lui mettre la main dessus. Son crime ? Avoir enlevé son voile en public et posté des photos d’elle tête nue sur Twitter. Une action audacieuse dans un pays ultraconservateur où les femmes sont soumises à des restrictions rigoureuses.

Ce royaume du Golfe applique une version rigoriste de l’islam et impose entre autres aux femmes de se couvrir de la tête aux pieds en public.

« Violations des mœurs »

Le porte-parole de la police Fawaz al-Maiman a confirmé ce lundi l’arrestation de cette femme sans dévoiler son nom. Mais plusieurs sites Internet l’ont identifiée comme étant Malak al-Shehri, qui a provoqué une réaction violente dans le pays après avoir posé sans son voile dans une rue principale de Ryad le mois dernier.

La police a agi par devoir vis-à-vis des « violations des mœurs », a précisé le porte-parole dans un communiqué. « L’action de cette femme viole les lois en vigueur dans le pays », a-t-il encore dit en appelant à « adhérer aux enseignements de l’islam ». La femme « a publié un tweet la montrant debout sans voile près d’un café très connu à Ryad », a poursuivi le porte-parole, en l’accusant également de « parler ouvertement de relations prohibées avec des hommes », avec lesquels elle n’a aucun lien de parenté.

>> A lire aussi : Une pétition pour supprimer la tutelle des femmes en Arabie saoudite

La femme arrêtée, âgée d’une vingtaine d’années, a été « emmenée dans une prison pour femmes » et son cas devrait faire l’objet d’investigations supplémentaires, selon lui. L’Arabie saoudite est le seul pays au monde qui interdit aux femmes de conduire. Celles-ci doivent en outre obtenir l’accord d’un homme -un tuteur- pour travailler, voyager ou se marier. Elles ne peuvent même pas manger seules dans un restaurant.