Donald Trump nomme un patron de chaîne de fast-food au ministère du Travail

POLITIQUE Donald Trump compose un gouvernement pour le moins iconoclaste…

C. Ape. avec AFP

— 

Andrew Puzder, nouveau ministre du Travail américain et patron d'une chaîne de fast-food
Andrew Puzder, nouveau ministre du Travail américain et patron d'une chaîne de fast-food — DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Donald Trump continue de composer son futur gouvernement. Le président élu a choisi jeudi Andrew Puzder, 66 ans, comme ministre du Travail. Et celui-ci n’est autre que le patron millionnaire du groupe de fast-food CKE Restaurants, qui détient notamment les chaînes Carl’s Jr. et Hardee’s.

>> A lire aussi : Trump nomme un ami du pétrole et du charbon à l'Environnement

Ces dernières années, Andrew Puzder s’est illustré en prenant publiquement position contre toute hausse du salaire minimum et en faveur de l’automatisation pour réduire les coûts salariaux.

Défavorable à une hausse du salaire minimum

Conseiller du président élu pendant la campagne présidentielle, Andrew Puzder s’est en effet toujours opposé à un relèvement au-delà des 9 dollars de l’heure (environ 8 euros, contre 7,25 dollars actuellement au niveau fédéral) quand Hillary Clinton promettait 12 dollars et Bernie Sanders, 15 dollars, souligne Le Monde.

>> A lire aussi : Trump désigné «Personnalité de l'année 2016» par le magazine «Time»

Andrew Puzder estime qu’une hausse du salaire minimum génère des pertes d’emplois chez les moins qualifiés et soutient l’abrogation de la réforme de l’assurance-santé Obamacare. Il « va se battre pour apporter sécurité et prospérité aux salariés américains », a toutefois affirmé Donald Trump dans la foulée de cette nomination, ajoutant qu’il allait « soulager les PME du fardeau de règlements superflus, qui ont ralenti la croissance de l’emploi et supprimé des salaires ».

« Puzder a démontré qu’il ne soutient pas les travailleurs », a accusé de son côté la présidente de l’Union internationale des employés de services (SEIU), Mary Kay Henry.