Le nounours Mahomet ne plaît pas au Soudan

- ©2007 20 minutes

— 

Un ours en peluche surnommé « Mahomet » ? Aux yeux du Soudan, c'est une atteinte au prophète de l'islam, puisque la représentation de ce dernier est illicite. Les autorités soudanaises ont donc décidé d'inculper hier Gillian Gibbons, l'institutrice britannique en cause dans cette histoire, pour insulte à la religion et incitation à la haine raciale.

L'enseignante, qui exerce dans un établissement privé à Khartoum, avait permis à des élèves âgés de 6 à 7 ans de nommer Mahomet un ours en peluche. Les parents n'ont pas apprécié et s'en sont plaints. Gillian Gibbons, arrêtée dimanche, a reçu la visite de son avocat et de représentants du consulat britannique. Elle risque jusqu'à six mois de prison, quarante coups de fouet et une amende.