Une institutrice britannique arrêtée pour avoir appelé un ours en peluche «Mahomet»

SOUDAN Elle a été inculpée d'atteinte à l'islam...

avec AFP

— 

Coupable d’avoir représenté Mahomet...en ours en peluche. Une institutrice britannique, âgée d’une cinquantaine d’années, a été arrêtée au Soudan et inculpée d'atteinte à l'islam et de sédition (révolte concertée contre l’autorité publique), a annoncé mercredi le vice-ministre de la Justice, Abdel Daim Zamraoui.

Prison, coups de fouets et amende

Il a précisé que ces délits étaient punis par la prison (six mois maximum), quarante coups de fouet et une amende mais qu'il revenait «au juge de décider de la sentence». Un porte-parole du Premier ministre britannique, Gordon Brown, a déclaré que l'ambassadeur du Soudan en Grande-Bretagne serait convoqué d'urgence par le secrétaire au Foreign office, David Miliband.

Des parents d'élèves se sont plaints que Gillian Gibbons, arrêtée dimanche, ait permis à des élèves de six et sept ans de nommer Mahomet un ours en peluche alors que pour les musulmans la représentation du Prophète est illicite.

Selon Abdel Daim Zamaroui, la Britannique est détenue dans de bonnes conditions à Khartoum et a reçu la visite de son avocat et de représentants du consulat britannique. «Elle dispose d'une chambre et elle a tout ce qu'il faut. Elle a vu son avocat et on lui a apporté à manger. Elle jouit de tous ses droits fondamentaux et pour nous elle est innocente jusqu'à preuve du contraire».

Ecole fermée jusqu'à nouvel ordre

Gillian Gibbons enseignait à l'Unity High School, établissement privé fondé en 1902. Elle a été renvoyée et les autorités ont fermé cet établissement jusqu'à nouvel ordre.