Les Etats-Unis affirment avoir tué un haut responsable d'Al-Qaida

SYRIE Il s'agirait de l'Egyptien Abou Afghan al-Masri...

G. N. avec AFP

— 

Le chef djihadiste a été abattu par un drone américain (illustration).
Le chef djihadiste a été abattu par un drone américain (illustration). — Noorullah Shirzada / AFP

Les Etats-Unis ont tué vendredi lors d’une frappe de drone en Syrie un haut responsable d’Al-Qaida, Abou Afghan al-Masri, a annoncé mardi le Pentagone. Al-Masri, d’origine égyptienne, avait d’abord rejoint Al-Qaida en Afghanistan avant de rallier sa branche en Syrie, a indiqué Peter Cook, porte-parole du Pentagone.

« Il était sur notre radar depuis un certain temps », a-t-il déclaré, expliquant qu’Al-Masri était « en lien avec des groupes terroristes » dans tout le Moyen-Orient. La frappe de drone a eu lieu près de la ville de Sarmada, dans la province d’Idleb (nord-ouest), selon le porte-parole du Pentagone.

L’Etat-major d’Al-Qaida déjà frappé

L’essentiel des frappes aériennes américaines en Syrie est dirigé contre Daesh. Mais les Etats-Unis en ont également mené quelques-unes contre Al-Qaida ou ses alliés locaux dans le pays, qui ont semblé prendre de l’ampleur ces derniers mois. Le 2 novembre, le Pentagone avait annoncé l’élimination de Haydar Kirkan, présenté comme « le plus haut responsable en Syrie pour la préparation des attaques » à l’étranger du groupe fondé par Oussama Ben Laden.

>> A lire aussi : Une frappe de drone américain a visé un haut responsable d’Al-Qaida en Afghanistan

Le 3 octobre, le Front Fateh al-Cham, ex-branche d’Al-Qaida en Syrie, avait annoncé la mort de l’un de ses responsables, Ahmed Salama Mabrouk, un Egyptien plus connu sous son nom de guerre d’Abu Faraj, dans une frappe américaine.