Syrie: Dix personnes, dont sept enfants, ont été tuées dimanche par des tirs rebelles à Alep

MONDE Au moins 32 personnes ont été blessées dans ces tirs sur Alep-Ouest…

20 Minutes avec AFP

— 

Dix personnes, dont sept enfants, ont été tués ce dimanche à Alep
Dix personnes, dont sept enfants, ont été tués ce dimanche à Alep — KARAM AL-MASRI / AFP

Dix personnes, dont sept enfants, ont été tuées ce dimanche par des tirs rebelles sur les quartiers gouvernementaux d’Alep-Ouest, a rapporté la télévision d’Etat. La télévision d’Etat a rapporté la mort de dix personnes, mais l’agence officielle Sana a par la suite précisé que le bilan total était de huit morts, sept enfants et une femme.

>> A lire aussi:  Washington met en garde Damas et Moscou contre les «atroces» bombardements à Alep

D’intenses bombardements depuis mardi

Au moins 32 autres personnes ont été blessées dans ces tirs sur le quartier de Fourqane à Alep-Ouest, selon Sana. L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a également rapporté la mort de sept enfants dans ces tirs, portant le bilan de morts à Alep-Ouest à 13 dont neuf enfants au cours des deux derniers jours.

L’attaque intervient au moment où les quartiers rebelles de l’est de la deuxième ville de Syrie sont soumis à d’intenses bombardements du régime depuis mardi, à coups de barils d’explosifs, d’obus et de roquettes.

Après une pause d’un mois, cette nouvelle campagne de bombardements est un signe que le régime de Damas est déterminé à reprendre le secteur rebelle qui lui échappe depuis 2 012. D’après l’OSDH, au moins 103 civils ont été tués par les bombardements depuis mardi.