Gouvernement Trump: Mitt Romney serait dans la course aux Affaires étrangères

ETATS-UNIS L'ancien candidat, pourtant très critique envers Donald Trump, sera reçu dans les prochains jours...

P.B. avec AFP

— 

Photomontage des républicains Mitt Romney et Donald Trump.
Photomontage des républicains Mitt Romney et Donald Trump. — 20 MINUTES / PHOTOS AP/SIPA

Et si le prochain secrétaire d'Etat américain était Mitt Romney? C'est le dernier buzz, plutôt surprenant, outre-Atlantique, alors que CNN et NBC News évoquent cette possibilité. Ce qui est sûr, c'est que l'ancien candidat et Donald Trump, qui ont échangé les amabilités pendant la campagne, vont se rencontrer au cours des prochains jours.

>> En images: les pressentis au gouvernement Trump

"Je trouve que c'est bien que le président élu rencontre des gens comme Mitt Romney", a déclaré le sénateur Jeff Session, qui conseille Donald Trump lors de la passation du pouvoir. "Il y a beaucoup de gens talentueux avec lesquels (Donald Trump) a besoin d'avoir de bonnes relations. Et je crois que M. Romney serait capable de faire pas mal de choses. Je suis sûr qu'il fait partie de ceux qui sont envisagés. Mais c'est M. Trump qui prendra la décision finale."

« Malhonnête, misogyne, cupide »

Au printemps, Mitt Romney avait violemment attaqué Trump, l'accusant d'être «un arnaqueur malhonnête, sexiste et cupide». Le candidat avait riposté, traitant Romney de «loser». Ce dernier n'a jamais apporté son soutien à Trump mais il n'avait finalement pas appelé à voter pour quelqu'un d'autre.

Le nom de Romney surgit alors que le favori pour le poste, Rudy Giuliani, pourrait avoir des conflits d'intérêts financiers. Egalement pressenti, l'ancien speaker de la Chambre, Newt Gingrich, s'est retiré de la course. Le nom de John Bolton, ancien diplomate de l'administration Bush, revient également avec insistance.