Trump élu président: Sanders demande l'annulation de la nomination de Bannon

ETATS-UNIS « La nomination [en tant que chef de la stratégie] d’une personne raciste comme M. Bannon à un poste de direction est totalement inacceptable », a estimé le sénateur démocrate du Vermont...

20 Minutes avec AFP
— 
Bernie Sanders
Bernie Sanders — NICHOLAS KAMM / AFP

Bernie Sanders ne veut pas « d’une personne raciste » à la Maison Blanche. Le candidat malheureux aux primaires démocrates face à Hillary Clinton, a appelé mercredi le président élu des Etats-Unis Donald Trump à annuler la nomination de Steve Bannon, personnalité classée à l’extrême droite, comme haut conseiller.

>> Diaporama : la team Trump

« La nomination par le président élu Trump d’une personne raciste comme M. Bannon à un poste de direction est totalement inacceptable », a estimé le sénateur du Vermont dans un communiqué.

Plaque tournante de la « droite alternative »

« Dans une société démocratique, nous pouvons être en désaccord autant que nous voulons sur les problèmes, mais le racisme et le sectarisme ne peuvent faire partie intégrante d’une quelconque politique publique. La nomination de M. Bannon par M. Trump doit être annulée », a-t-il réclamé.

>> A lire aussi : Steve Bannon, l'homme de l'ombre qui a fait élire Donald Trump

Steve Bannon, 62 ans, dirigeait le site d’informations Breitbart, proche de l’extrême droite, jusqu’à son recrutement en août par Donald Trump en tant que directeur général de sa campagne. Breitbart est considéré comme la plaque tournante de la « droite alternative », mouvement associé aux idées nationalistes et partisan de la supériorité de la race blanche.

« Eradiquer la discrimination sous toutes ses formes »

Dimanche, le milliardaire a annoncé qu’il garderait Steve Bannon à ses côtés à la Maison Blanche, en tant que chef de la stratégie et haut conseiller, aux côtés de Reince Priebus, figure de l’establishment du parti républicain nommé secrétaire général, avec lequel il devra travailler en tandem. Cette nomination de Steve Bannon a suscité une très vive controverse aux Etats-Unis.

>> A lire aussi : Marion Maréchal Le Pen prête à travailler avec Steve Bannon, le bras droit de Trump

« Ce pays, depuis sa naissance, a lutté pour éradiquer la discrimination sous toutes ses formes : racisme, sexisme, xénophobie et homophobie. Au fil des ans, nous avons effectué des progrès en devenant une société avec moins de discrimination et davantage de tolérance, nous n’allons pas revenir en arrière », a relevé Bernie Sanders.