Pakistan: Au moins 52 morts dans une explosion dans un sanctuaire

MONDE L’attentat revendiqué par Daesh  a eu lieu lors dune une cérémonie religieuse soufie au Baloutchistan…

20 Minutes avec AFP

— 

Les secours attendent les blessés devant un hôpital de Karachi au Pakistan après l'attentat de Daesh dans un sanctuaire le 12 novembre 2016.
Les secours attendent les blessés devant un hôpital de Karachi au Pakistan après l'attentat de Daesh dans un sanctuaire le 12 novembre 2016. — Fareed Khan/AP/SIPA

Au moins 52 personnes ont été tuées ce samedi dans l’explosion d’une bombe pendant une cérémonie religieuse soufie au Baloutchistan (Pakistan), a annoncé le ministre de l’Intérieur de cette province méridionale du Pakistan en proie à des troubles récurrents.

« Au moins 52 personnes ont été tuées et 105 blessées » dans un sanctuaire dédié à un saint du soufisme, branche mystique de l’islam considérée comme hérétique par certains groupes islamistes radicaux dont les talibans, a déclaré Sarfraz Bugti à l’AFP, disant ignorer si cette attaque revendiquée par le groupe Etat islamique était un attentat suicide.

>> A lire aussi : VIDEO. Pakistan: Une attaque contre une école de police fait au moins 61 morts

Une foule d’au moins 600 personnes étaient présentes

La déflagration a eu lieu dans la foule. Jusqu’à 600 personnes étaient présentes, certaines venues de loin pour l’occasion, a expliqué à l’AFP un représentant officiel du Baloutchistan.

Elles prenaient part à des danses religieuses, organisées juste avant le crépuscule, quand le drame est survenu sur ce lieu de pèlerinage situé dans une région montagneuse reculée du district de Khuzdar, à environ 760 kilomètres au sud de Quetta, la capitale provinciale, et que les équipes de secours avaient en conséquence du mal à atteindre.