VIDEO. Donald Trump élu président: Les espoirs des Démocrates se tournent vers Michelle Obama et 2020

PRESIDENTIELLE US Le hashtag #Michelle2020 est rapidement apparu sur Twitter et rassemble de nombreux messages d’Américains déçus et déjà tournés vers la prochaine élection…

Fabrice Pouliquen

— 

Michelle Obama lors de la convention du parti démocrate, le 25 juillet 2016, à Philadelphie.
Michelle Obama lors de la convention du parti démocrate, le 25 juillet 2016, à Philadelphie. — Ron Sachs/CNP/AdMedia/SIPA

Donald Trump tout juste élu, des Américains déçus se tournent déjà sur 2020 et les prochaines élections américaines. Et dans cette perspective, nombreux sont ceux qui sollicitent Michelle Obama. Sur Twitter, le hashtag #Michelle2020 est ainsi rapidement apparu et rassemble un nombre important de Tweet.

« Seule Michelle Obama pourra nous sauver »

« Seule Michelle Obama pourra nous sauver », assure Karl Neff. « Ce n’est pas trop tôt pour lancer la campagne de Michelle Obama, n’est-ce pas ? « demande de son côté un internaute impatient sur la plateforme de micro-blogging.

Le site Internet US Weekly n’est guère étonné. L’ex-première dame « est devenue l’une des personnalités politiques préférées durant les huit années de présence de son mari, Barack Obama, à la Maison Blanche ».

Pas dans les plans de l’ex-première dame

Le hic : c’est que la course à la Maison Blanche ne figurerait pas dans les priorités de Michelle Obama, aujourd’hui âgée de 52 ans. « Je suis sûre à 100 % que cela n’arrivera pas », assurait même Valérie Jarett, l’une de ses plus proches conseillères à la NBC. Et le Huffington Post reprend aussi ce jeudi les propos de Barack Obama tenu en janvier dernier : « Il y a trois choses dont je suis certains dans la vie : Que la mort viendra, qu’il faut payer des taxes, et que Michelle ne se présentera pas à la présidentielle ».

Les proches de Michelle Obama n’ont alors qu’une seule certitude quant à son avenir : elle va écrire un livre. Celui-ci devrait revenir sur les combats qui ont été les siens en huit ans à la Maison Blanche pour le bien-manger, l’égalité d’accès aux études supérieures ou l’éducation des jeunes filles.