Donald Trump président: Martin Shkreli tient sa promesse et diffuse des inédits du Wu-Tang

ETATS-UNIS «L’homme le plus détesté des Etats-Unis» avait promis de dévoiler un disque du Wu-Tang Clan inédit si Trump l’emportait…

O. P.-V.
— 
Le spéculateur du médicament, Martin Shkreli, lors d'une audition au Congrès américain, le 4 février 2016.
Le spéculateur du médicament, Martin Shkreli, lors d'une audition au Congrès américain, le 4 février 2016. — S.WALSH/AP/SIPA

Martin Shkreli, surnommé « l’homme le plus détesté des Etats-Unis » après avoir augmenté le prix d’un médicament contre le VIH, s’était également fait connaître en achetant en décembre 2015, pour 2 millions de dollars, l’unique exemplaire de l’album Once upon a time in Shaolin du groupe new-yorkais Wu-Tang Clan. Depuis, il narguait la Terre entière. Histoire de refaire parler de lui, le gestionnaire de fonds d’investissement avait assuré fin octobre qu’il diffuserait ce disque gratuitement, ainsi que des inédits de Nirvana et des Beatles, si Donald Trump remportait l’élection présidentielle américaine.

C’est chose faite, Trump a gagné, et Shkreli a commencé à honorer sa promesse. Mais toujours en trollant autant que faire se peut, puisqu’il a diffusé le début du disque en direct sur Periscope avec un son médiocre, en descendant une canette de Coca. Avant de couper au bout de deux morceaux et de dire qu’il ne pouvait pas faire plus. Il garde donc son titre officieux.