Marine Le Pen félicite Donald Trump... Panique chez les démocrates et à Wall Street...

ETATS-UNIS Estimations, résultats, réactions... La grande nuit électorale américaine à suivre sur «20 Minutes»

Philippe Berry et M.C.

— 

La carte des résultats à 6h30.
La carte des résultats à 6h30. — AFP

Le D-Day est arrivé. Les Américains sont appelés aux urnes ce mardi pour élire le 45ème président des Etats-Unis.

L'ESSENTIEL :

  • Les premiers résultats sont attendus à partir de 1h00 du matin
  • Si Clinton gagne la Floride ou la Caroline du Nord (à partir de 2h00), ça sera presque terminé pour Trump
  • Tous les yeux sont braqués sur le Sénat, que les démocrates espèrent reconquérir mais c'est du 50/50 selon les sondages.

A LIRE AUSSI :

>> Au fait, comment ça marche la présidentielle américaine?

>> Minorités, indécis, électeurs «fantômes»... Les 4 clés du duel Trump-Clinton

>> Quels défis pour ce prochain mandat?

Retrouvez tous nos articles sur l’élection présidentielle aux Etats-Unis dans notre dossier spécial.

 

7h50: Cannabis, porno et peine de mort aussi présents dans l'élection

En marge de la présidentielle, les Américains se sont prononcés aussi prononcés mardi sur une série de référendums. La Californie, qui a rejeté une proposition qui devait rendre obligatoires les préservatifs dans les films porno, est devenue mardi le cinquième Etat à autoriser l'usage récréatif de la marijuana, suivie par l'Arizona, le Nevada et le Massachussets. 

Trois Etats votaient par ailleurs sur la peine de mort. Les électeurs d'Oklahoma ont voté pour la renforcer, l'inscrivant dans la Constitution, et le Nebraska l'a rétablie. Les Californiens devaient se prononcer sur deux mesures contradictoires: l'une, qui visait à interdire la peine de mort, a été rejetée à 55,4% des votes d'après un décompte provisoire, et une autre visant à en accélérer la procédure a été adoptée.

7h42: Hommes blancs souriants versus femmes et minorités en pleurs...

Une image qui tourne sur les réseaux sociaux

 

7h30: Marine Le Pen a déjà félicité Donald Trump sur Twitter

 

7h26: Trump en tête dans le Michigan, le Wisconsin et en Pennsylvanie

Ces Etats où les candidats sont au coude à coude étaient considérés comme acquis à Hillary Clinton. 

7h15: Les démocrates ont de plus en plus de mal à croire à la victoire de leur candidate

 

7h11: Le Canada ne répond plus

Depuis plusieurs mois, un certain nombre d'Américains manifestent leur intention de s'expatrier de l'autre côté de la frontière nord en cas de victoire de Donald Trump. Alors que les Etats basculaient un à un en faveur du milliardaire, l'accès au site du ministère canadien de l'Immigration a progressivement ralenti mardi soir.

Le site, qui explique notamment les démarches à engager ou donnant les critères d'éligibilité pour obtenir la résidence ou la nationalité canadienne, a commencé à envoyer un message d'erreur vers 5h, heure française, quand la Floride a basculé dans l'escarcelle de Donald Trump.

7h07: Le suspense maintenant concentré sur une poignée d'Etats

Les médias américains les appellent les Etats «too close to call», trop serré pour déterminer le vainqueur. Dans la Pennsylvanie, le Michigan, le Minnesota, le New Hampshire, le Wisconsin et le Maine, il faudra attendre un stade extrêmement avancé du dépouillement pour dégager un favori.

6h57: Le ministère des Finances et la banque centrale japonais se réunissent en urgence

Cette réunion prévue à 7h (heure française) doit examiner la situation sur les marchés alors que se dessine le scénario d'une victoire de Donald Trump. Les Etats-Unis sont un marché absolument essentiel pour un nombre très important de sociétés japonaises qui souffrent déjà depuis des mois de la remontée de la devise nippone encore accentuée ce jour, le yen constituant une valeur refuge en cas de crise internationale.

6h45: Le résumé de la nuit si vous venez de vous réveiller

Donald Trump a créé la surprise pendant cette nuit électorale américaine. Vers 6h, il avait remporté 245 grands électeurs sur les 270 nécessaires à la victoire, contre 215 à Hillary Clinton.

C'est en gagnant la Floride et la Caroline du Nord, des Etats très disputés qui lui apportent 44 grands électeurs, que le milliardaire a fait la différence. Les résultats sont encore incertains dans le Michigan et le Wisconsin, deux Etats-clés que les pronostics d'avant scrutin donnaient à Hillary Clinton, mais où l'issue du vote semble désormais très incertaine.

6h35: Les marchés tremblent alors qu'une victoire de Trump semble de plus en plus probable

Ils affichaient une nette préférence pour Hillary Clinton face à l’imprévisible Donald Trump dont les positions contre le libre-échange commercial et l’immigration inquiètent les grandes entreprises. Nos explications par ici.

 

6h29: «Je ne peux même pas prononcer son nom, c'est Voldemort»

Les sourires se sont progressivement inversés chez les démocrates californiens à Sacramento, et les supporters de Clinton font maintenant franchement la grimace, comme l'a constaté notre envoyé spécial.

 

6h20: Le directeur de campagne d'Obama dit «ne s'être jamais autant trompé de sa vie»

David Plouffe avait participé à la victoire de Barack Obama en 2008

 

6h00: Et si les deux candidats finissaient à égalité?

Avec le Wisconsin annoncé pour Trump, et le Michigan (possiblement) pour Clinton, le spectre d'une égalité parfaite du nombre de grands électeurs, 169-169, se dessine. Si c'était le cas, il pourrait y avoir un recompte des voix, qui ferait durer encore le suspense. En dernier recours, c'est la Chambre des représentants (à majorité républicaine) qui choisirait le vainqueur... en décembre ou janvier.

5h54: Le Wisconsin extrêmement disputé, pourrait choisir Trump

Avec le Michigan, c'est l'un des derniers Etats-clé sur lesquels les regards du monde entier sont désormais braqués. Fox News annonce déjà que le Wisconsin pourrait tomber dans l'escarcelle de Donald Trump.

5h46: Donald Trump remporte aussi l'Etat-clé de l'Iowa

C'est six grands électeurs de plus dans la besace de Donald Trump, pour cet Etat qui avait choisi Barack Obama en 2008 et 2012. Une victoire du milliardaire ne semble plus du tout improbable.

5h42: «Bernie Sanders n'aurait jamais perdu le Wisconsin»

A la télévision américaine, les analystes s'écharpent et refont l'histoire. «C'est un rejet clair d'Hillary Clinton» lancent les politologues sur NBC News.

5h37: Chez les démocrates californiens, on redoute «un désastre pour le monde»

Voici ce que dit cet Américain francophone à notre correspondant sur place.

 

5h28: Les démocrates (et les médias) ont-ils sous-estimé Donald Trump?

 

 

5h18: «La nuit va être très longue», devisent les présentateurs de NBC

Restez avec nous, car le suspense risque de durer encore plusieurs heures

5h14: En Californie, les démocrates lâchent le «F-word»

Recueilli par notre envoyé spécial sur place

 

5h09: Trump devrait également remporter la Caroline du Nord

Un autre Etat-clé échappe à Hillary Clinton selon ABC. Tous les regards se tournent à présent vers le Michigan, traditionnellement favorable aux démocrates.

 

5h05: Donald Trump remporte la Floride selon les télévisions

C'était l'un des Etats-clés de cette élection. Les perspectives s'assombrissent peu à peu pour Hillary Clinton, qui pourrait compter sur 202 grands électeurs, contre 217 pour son adversaire républicain, selon les projections.

4h58: Les supporters d'Hillary Clinton font grise mine

L'élection, qui pouvait sembler quasiment gagnée pour la démocrate, est maintenant extrêmement serrée.

 

4h54: Les courbes de prédictions du New York Times sont maintenant radicalement renversées

Donald Trump, qui était autour de 20% de chances de remporter l'élection, est maintenant à 88%. A l'inverse, Hillary Clinton a chuté de plus de 80% à 12%.

 

4h30: La vague rouge de Trump

 

4h25: L'OHIO POUR TRUMP

Ca fait 1 sur 4 dans les "must win".

 

4h15: Les 4 Etats-clés: Floride. Ohio. Michigan. Caroline du Nord.

Trump est en tête dans les 4. S'il les gagnent tous, c'est presque impossible pour Clinton de revenir, à moins de créer la surprise d'un 1 ou 2 Etats républicains.

4h00: La Virginie pour Clinton, le Montana pour Trump

Clinton peut respirer un peu. Une défaite en Virginie aurait été catastrophique.

 

3h55: Wall Street est très nerveux

Plongeon de 400 points en prévisionnel.

 

3h50: Trump passe en tête dans la prédiction du New York Times

Si Trump gagne Floride, Ohio et Caroline du Nord, Hillary va prier pour une victoire dans le Michigan.

3h40: L'equipe Trump dans la War room

 

3h30: Petit point sur la situation

- Collège électoral: Trump 134-104 Clinton (victoire à 270)

- Etats gagnés: Trump 18-10 Clinton

- Swing states: Trump en tête en Floride, Ohio, Caroline du Nord et Michigan. S'il gagne partout, il a une chance.

3h20: La probabilité d'une victoire de Clinton a baissé de 80% à 58%, selon le NYT

Hum.

 

3h15: La nuit va être LONGUE

Et l'ancien speechwriter d'Obama, Jon Favreau, commence à s'inquiéter.

 

3h05: Trump mène 137-104

C'est normal, avec tout le midwest et l'Amérique profonde. Ca fait même BINGO avec une jolie colonne rouge.

 

3h00: New York pour Clinton, 7 Etats de plus pour Trump

Le républicain ajoute Texas Wyoming, Kansas, Louisiana, Nebraska, Dakota du Nord et du Sud.

2h55: Les 10% restants en Floride sont très importants

David Axeldor, l'ex-conseiller d'Obama le rappelle, il reste des zones démocrates très peuplées, qui pourraient permettre à Clinton de revenir.

2h45: Trump a le vote paysan

Il fait mieux que Romney dans l'Amérique rurale.

 

2h30: Alabama, Arkansa pour Trump

Et ça me met la chanson Alambama Arkansas, I do love my Ma and Pa lalalalala.

 

2h15: Marco Rubio sauve sa tête en Floride

Le sénateur conserve son siège. Ted Cruz le félicite.

 

2h10: Clinton 68-48 Trump (270 nécessaires pour être président)

C'est l'état du collège électoral à l'heure actuelle.

2h05: Clinton maintient son écart en Caroline du Nord

On le rappelle, Trump a besoin de cet Etat.

 

2h00: 7-3 pour Clinton dans la fournée de 2h00

Les médias américains projettent:

- Pour Clinton: Delaware, Washington DC, Maryland, Massachusetts, New Jersey, Rhode Islad, Illinois

- Pour Trump: Oklahoma, Tennessee, Mississippi

 

 

1h50: Clinton creuse l'écart en Floride

+3% sur 71% des bulletins dépouillés, ça va être compliqué pour Trump.

 

1h35: Clinton fait 10% de plus qu'Obama dans le comté d'Orlando

Si ça se confirme, la démocrate pourrait bien l'emporter en Floride grâce au vote latino et afro-américain.

 

1h35: Certains bureaux de vote ferment à 2h00 en Floride

La partie occidentale de l'Etat vote jusqu'à 2h00, et vu que c'est serré, il faudra sans doute attendre le dépouillement complet pour connaître le vainqueur.

1h30: La Virginie Occidentale pour Trump

C'était attendu, et ça fait 5 voix de plus pour Trump au collège électoral.

1h25: Clinton reprend la tête en Floride

Tout bouge, Trump était en tête et puis maintenant, sur 30% dépouillés, Clinton repasse devant avec 1,8%. Si ca va si vite, c'est que 2 électeurs sur 3 ont voté "early" avec le vote anticipé.

 

1h15: Le NYT fait plaisir aux data geeks

Avec des animations en temps réel des projections, ici en GIF. A voir sur The Upshot

 

@Arbalette gnite!

1h00: Le Kentucky et l'Indiana pour Trump, le Vermont pour Clinton

Et voici les premières projections de CNN. Sans surprise, Trump est déclaré vainqueur dans l'Indiana et le Kentucky, Clinton dans le Vermont. C'est pour l'instant serré en Virginie (Clinton favorite) et Caroline du Sud et Géorgie (Trump devrait gagner).

 

0h40: Quelques projections à prendre avec d'ENORMES pincettes

Slate et Votecastr tentent des projections avec des sondages sortis des urnes et du vote anticipé. C'est nouveau et il n'y a donc pas de point de comparaison, mais selon leur modèle, Clinton serait en tête en Floride. Si c'est le cas, l'affaire est presque pliée.

 

0h30: 4 blessés dans une fusillade en Californie, un bureau de vote en lock-down

Apparemment, l'incident s'est produit près d'une école primaire qui sert de bureau de vote, à Azusa, près de Los Angeles. Il y a 4 blessés selon les médias US.

 

0h20: Même les sondeurs républicains sont pessimistes

Frank Luntz est un sondeur pro-républicain, et il pense que les démocrates vont reprendre le Sénat.

 

0h15: 8 référendums sur le cannabis

Cinq Etats, dont la Californie (chez moi) votent pour légaliser le cannabis à usage récréatif. Inhale / exhale.

 

0h05: Trump et Clinton seront à environ 1km l'un de l'autre à NYC

Ils peuvent prendre le métro ensemble!

23h55: A quelle heure ferment les bureaux de votent?

Voici une carte, il suffit d'ajouter +6 aux horaires:

- Minuit: Une partie de l'Indiana et du Kentucky

- 1h00: Floride (sauf l'ouest)

-1h30: Caroline du Nord, Ohio

-2h00: Pennsylvanie, Michigan, Texas

- 3h00: Colorado, Arizona

- 4h00: Nevada

- 5h00: Californie

On pourrait être fixé assez tôt: si Trump ne gagne pas la Floride, l'Ohio et la Caroline du Nord, ça sera presque mission impossible.Mais si les scrutins sont serrés, il faudra attendre le dépouillement complet en cours de nuit, en espérant qu'aucun recompte ne soit nécessaire.

23h45: Les électeurs ne font pas confiance à Clinton ni au tempérament de Trump

59% jugent que Clinton n'est pas digne de confiance et 64% que Trump n'a pas le tempérament pour devenir président. Dans tous les cas, le prochain président sera très, très impopulaire.

 

23h40: Les électeurs ont fait leur choix tôt

Seulement 12% se sont décidés à la dernière minute, selon CNN.

 

23h30: Premières tendances sorties des urnes

Pas encore de résultats, mais des indicateurs importants donnés par NBC News, CNN et ABC:

- Obama a une cote de popularité de 53%

- 54% des électeurs ont une mauvaise opinion de Clinton

- Trump fait pire à 61%

- 54% sont opposés à la construction d'un mur avec le Mexique

- 70% sont contre l'expulsion massive des 11 millions de sans-papiers

Le grand moment est arrivé. Après 18 mois d'une campagne interminable, on va enfin connaître le dénouement. Et sauf plantage monumental des sondages, Hillary Clinton devrait s'imposer assez largement. Mais la Maison Blanche n'est pas le seul enjeu: l'élection au Sénat et à la Chambre sont presque aussi importantes, et ça s'annonce beaucoup plus serré au Congrès.