Bush recevra Olmert et Abbas pour un sommet tripartite la semaine prochaine

PROCHE-ORIENT Invités de marque...

D'après AFP

— 

Une rencontre lundi entre M. Olmert et le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas s'est achevée sans l'annonce de percée sur un rapprochement des points de vue concernant cette réunion.
Une rencontre lundi entre M. Olmert et le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas s'est achevée sans l'annonce de percée sur un rapprochement des points de vue concernant cette réunion. — Moshe Milner AFP/GPO

Le président George W. Bush recevra le Premier ministre israélien Ehud Olmert et le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas à la Maison Blanche la semaine prochaine après une réunion internationale sur le Proche-Orient, a indiqué mardi un haut responsable de l'administration.

George W. Bush participera à la réunion internationale prévue à Annapolis, près de Washington, puis recevra Ehud Olmert et Mahmoud Abbas à la Maison Blanche.

«Ma vision pour la création de deux Etats»

Le président palestinien Mahmoud Abbas et le Premier ministre israélien Ehud Olmert ont aussi été formellement invités mardi par les Etats-Unis à la réunion internationale d'Annapolis sur le Proche-Orient.

«Je sais que vous partagez ma vision pour la création de deux Etats, Israël et la Palestine, vivant en sécurité et en paix. Avancer vers cet objectif est l'une des principales priorités de l'administration américaine dans l'année à venir», a écrit George W. Bush dans son invitation.

«Certaines difficultés que nous espérons surmonter»

Les négociateurs israéliens et palestiniens tentent, sans succès jusqu'à présent, de parvenir à un document commun sur les contours d'un règlement pour le présenter à Annapolis, achoppant sur les questions clés, à savoir les frontières du futur Etat palestinien, le sort des colonies juives, de Jérusalem et des réfugiés palestiniens.

«Nous travaillons dur pour bien préparer cette réunion en dépit de certaines difficultés que nous espérons surmonter», a expliqué Mahmoud Abbas. Ehud Olmert a pour sa part indiqué espérer parvenir à un accord définitif avec les Palestiniens en 2008.

«Les principaux désaccords résultent du refus d'Israël que soit mise en place une commission tripartite représentant Israël, l'Autorité palestinienne et le Quartette pour superviser l'application, simultanée et réciproque, des clauses de la première phase de la Feuille de route», selon le négociateur palestinien Saëb Erakat.