L'explosion minière en Ukraine a fait au moins 90 morts

CATASTROPHE Selon un nouveau bilan officiel...

— 

Les recherches de survivants se poursuivaient lundi à la mine Zasiadko (est de l'Ukraine), théâtre d'une des pires catastrophes houillères du pays dimanche avec au moins 80 morts, alors que le président Viktor Iouchtchenko est attendu sur place.
Les recherches de survivants se poursuivaient lundi à la mine Zasiadko (est de l'Ukraine), théâtre d'une des pires catastrophes houillères du pays dimanche avec au moins 80 morts, alors que le président Viktor Iouchtchenko est attendu sur place. — Alexander Khudoteply AFP
Le bilan ne cesse de s'alourdir en Ukraine. Au moins 90 mineurs ont péri et 10 autres sont portés disparus après une explosion dimanche dans une mine de charbon à Donetsk (700 km à l'est de Kiev), soit la pire catastrophe minière dans ce pays, selon un nouveau bilan officiel annoncé mardi.

Travaux de forage

Le précédent bilan annoncé lundi soir faisait état de 80 morts et 20 disparus.

Soixante-dix-sept corps ont déjà été remontés à la surface. Les premières obsèques de victimes doivent alors lieu ce mardi. Trente mineurs restent hospitalisés, dont un dans un état très grave, souffrant de brûlures. Les 29 autres sont victimes d'intoxication par le grisou, mais leurs jours ne sont pas en danger, selon le ministère.

Le coup de grisou à la mine Zasiadko, l'une des plus importantes du pays, s'est produit pendant des travaux de forage dimanche vers 3h11 (1h11 GMT) à plus de 1.000 mètres de profondeur.

Pire qu'en 2000

L'ampleur de cette nouvelle tragédie a dépassé celle de l'accident qui avait en mars 2000 coûté la vie à 80 mineurs à la mine Barakov, dans la région voisine de Lougansk (est).