Le cyclone au Bangladesh a fait près de 3.500 morts

CATASTROPHE Selon un nouveau bilan officiel...

— 

Les autorités bangladaises s'évertuaient lundi à acheminer vivres et médicaments aux millions de sinistrés du sud du Bangladesh dévasté jeudi par le cyclone Sidr qui a fait entre 5.000 et 10.000 morts selon le Croissant-Rouge.
Les autorités bangladaises s'évertuaient lundi à acheminer vivres et médicaments aux millions de sinistrés du sud du Bangladesh dévasté jeudi par le cyclone Sidr qui a fait entre 5.000 et 10.000 morts selon le Croissant-Rouge. — Jewel Samad AFP
Près de 3.500 personnes ont été tuées par le cyclone Sidr qui a dévasté le sud du Bangladesh jeudi dernier, selon un nouveau bilan provisoire des autorités mardi, alors que le Croissant-Rouge s'attend au final à entre 5.000 et 10.000 morts.

Iles et villages isolés non inspectés

«Le nombre de morts a atteint 3.447 et ce chiffre devrait encore grimper», a indiqué le commandant Kamrul Islam, de la salle de contrôle de l'armée qui recense les victimes de la pire tempête cyclonique en près de vingt ans au Bangladesh.

Le précédent bilan officiel datant de dimanche faisait état de 3.113 tués. Mais «beaucoup de villages isolés, notamment sur des îles, n'ont pas été inspectés» par les secouristes, s'est inquiété Heather Blackwell, à la tête de l'antenne bangladaise de l'organisation britannique Oxfam.

Dans ces régions, «cela pourrait prendre des semaines avant d'avoir une idée précise de l'ampleur des ravages du cyclone», a-t-il souligné. Ainsi, le dernier bilan gouvernemental ne tient pas compte des 200 îles qui s'étirent le long des côtes, frappées les premières jeudi soir par des vents de 240 km/h.

Course contre la montre des secouristes

Depuis lundi, des secouristes sont lancés dans une course contre la montre pour acheminer vivres et médicaments aux millions de sinistrés du sud du pays, qui souffrent de la faim et de la soif.