VIDÉO. Le photographe français Laurent Van Der Stockt échappe à une attaque à la voiture piégée

IRAK Laurent Van Der Stockt, photoreporter de guerre, était aux côtés d’une équipe de la BBC et de soldats Irakiens à Mossoul lorsque l’explosion s’est produite…

H.S. avec AFP
— 
Capture d'écran du reportage capté par l'équipe de la BBC Arabic à Mossoul en Irak.
Capture d'écran du reportage capté par l'équipe de la BBC Arabic à Mossoul en Irak. — BBC Arabic

Sur les images du reportage de 7’15 réalisé par l’équipe de la BBC Arabic, l’explosion ne dure que quelques secondes. Le souffle propulse les soldats irakiens et le cameraman, sonné. Sur la gauche, le photoreporter Laurent Van Der Stockt, lauréat du Visa d’Or 2013, vacille puis poursuit sa série de clichés.

Embarqué aux côtés de l’équipe de la chaîne britannique et de la division d’Or irakienne lancée à l’assaut de Mossoul en Irak, le photographe est un « habitué » des conflits internationaux. Le reporter, qui couvre la bataille de la ville assiégée par les djihadistes de Daesh pour le quotidien Le Monde, s’est rendu par le passé en Ex-Yougoslavie, en Afghanistan, en Tchétchénie ou au Koweït.

Dans un article publié samedi sur le site de la BBC, le journaliste Feras Kilani présent aux côtés des soldats et du photographe, précise que l’attaque serait due à une voiture piégée visant le convoi : « L’équipe va bien après une attaque suicide de Daesh », a-t-il également tweeté. L’entrée des forces irakiennes dans le fief de Daesh, donne lieu depuis, à de violents combats urbains.

Trois semaines après le début de l’offensive, la plus importante opération militaire en Irak ces dernières années, les jihadistes sont attaqués sur plusieurs fronts, au sud par l’armée et la police fédérale, à l’est par les forces d’élite du contre-terrorisme (CTS).