WikiLeaks: Chelsea Manning fait une deuxième tentative de suicide en prison

LANCEUSE D'ALERTE La femme soldat a tenté de mettre fin à ses jours le 4 octobre...

20 Minutes avec AFP
L'ancienne "taupe" de WikiLeaks Chelsea Manning
L'ancienne "taupe" de WikiLeaks Chelsea Manning — Uncredited/AP/SIPA

Elle avait déjà fait une grève de la faim il y a un an pour changer de genre. emprisonnée pour avoir fourni à WikiLeaks des milliers de documents secrets, a le mois dernier fait une tentative de suicide, après une précédente en juillet, a-t-elle annoncé à son comité de soutien.

La femme soldat a tenté de mettre fin à ses jours le 4 octobre, a-t-elle précisé dans un communiqué qu’elle a dicté à ce comité.

Une peine de 35 ans de réclusion

L’information a été confirmée par Chase Strangio, un proche de l’ancienne « taupe » de Wikileaks, du temps où elle s’appelait encore Bradley Manning. « Après sa tentative de suicide de juillet, je l’ai vue commencer à reprendre du poil de la bête, mais tout cela a été anéanti par les procédures disciplinaires auxquelles on la soumet », a écrit Chase Strangio.

Chelsea Manning avait annoncé en septembre avoir entamé une grève de la faim dans sa prison militaire de Fort Leavenworth (Kansas, centre) pour obtenir les soins nécessaires à son changement de genre. Elle purge une peine , après avoir été condamnée en août 2013 pour avoir transmis plus de 700.000 documents confidentiels au site WikiLeaks.