Rome: Un touriste brésilien cachait deux millions d’euros de cocaïne dans ses baskets

DROGUES Il avait injecté sept kilos de cocaïne sous forme liquide dans la semelle de ses chaussures. Stratagème sophistiqué mais démasqué par la douane italienne…

Fabrice Pouliquen

— 

Des sachets de cocaïne. Illustration.
Des sachets de cocaïne. Illustration. — M. Mejia / AP / Sipa

L’homme s’est fait arrêter après un contrôle aléatoire à l’aéroport Fiumicino de Rome où il venait d’atterrir en provenance de Sao Paulo. Il a expliqué aux douaniers vouloir juste passer quelques jours de vacances dans la ville éternelle. Mais le contenu de son sac de voyages, à savoir six paires de chaussures et quasiment rien d’autres, a mis la puce à l’oreille des policiers.

Deux millions d’euros de cocaïne

Bonne pioche. Le Brésilien avait injecté dans la semelle de ses paires de basket sept kilos de cocaïne sous forme liquide, rapporte la BBC. Seul un expert aurait pu être capable de dire que le liquide n’était pas le gel habituel des chaussures de course à pied, précise la Guarda di Finanza.

La douane italienne évalue à deux millions d’euros la valeur de la drogue que l’homme a tenté de faire entrer en douce en Italie. Ce n’est pas la première fois que les narcotrafiquants font preuve d’ingéniosité pour faire passer leurs marchandises.

Jamais à cours d’imagination

Mi-octobre, un touriste brésilien de 26 ans avait été arrêté à la gare du Nord à sa descente du train Thalys qui le ramenait d’Amsterdam avec un millier de cachets d’ecstazy dissimulés dans un paquet de chips. BFMTV évoque aussi la trouvaille de douaniers espagnols qui, en juillet dernier, avaient saisi 28 kg de cocaïne dissimulée à l’intérieur d’ananas.