Pakistan: les autorités lèvent l'assignation à résidence de Benazir Bhutto

PAKISTAN L'ex-Premier ministre est toujours entourée de policiers «pour sa protection»...

avec AFP

— 

Les autorités pakistanaises ont levé dans la nuit de jeudi à vendredi l'assignation à résidence de l'ex-Premier ministre Benazir Bhutto, a déclaré à l'AFP un haut responsable provincial.
Les autorités pakistanaises ont levé dans la nuit de jeudi à vendredi l'assignation à résidence de l'ex-Premier ministre Benazir Bhutto, a déclaré à l'AFP un haut responsable provincial. — Arif Ali AFP

Les autorités pakistanaises ont levé dans la nuit de jeudi à vendredi l'assignation à résidence de l'ex-Premier ministre Benazir Bhutto. «Mais nous avons laissé l'effectif habituel de policiers pour sa protection», a indiqué Khusro Pervaiz, le secrétaire de l'Intérieur de la province du Pendjab (est), dont Lahore est la capitale.

Benazir Bhutto a été assignée à résidence dans la nuit de lundi à mardi à Lahore par les autorités qui entendaient l'empêcher de participer à une manifestation, en raison de menaces réelles d'attentat suicide contre elle. «Maintenant on a retiré l'assignation à résidence parce que il n'y a plus de manifestation», a indiqué le responsable pakistanais.

Démission

Benazir Bhutto avait réclamé mardi pour la première fois la démission du président Pervez Musharraf. Elle avait également réclamé la levée de l'état d'urgence que le général Musharraf a imposé il y a 12 jours.