Grande-Bretagne: Si Theresa May veut un «Brexit dur», la négociation sera «dure», prévient Hollande

UNION EUROPEENNE Pour son premier sommet européen, la Première ministre britannique s’est surtout employée à rassurer ses partenaires européens…

20 Minutes avec AFP

— 

Theresa May le 1er octobre 2016 à Birmingham.
Theresa May le 1er octobre 2016 à Birmingham. — ADRIAN DENNIS / AFP

François Hollande entend rester ferme. Le président français a prévenu ce jeudi la Première ministre Theresa May qu’elle devait s’attendre à une « négociation dure » si elle s’orientait vers un Brexit « dur », lors de son arrivée à Bruxelles.

Theresa May, qui assiste ce jeudi à son premier sommet européen, avait provoqué des froncements de sourcils auprès des 27 Etats membres de l’Union européenne en insistant sur l’idée d’appliquer un contrôle de l’immigration des citoyens de l’UE, s’orientant ainsi vers un Brexit « dur », sans concessions. Pour les Européens, cette proposition va à l’encontre du principe de libre circulation et s’avère incompatible avec un accès sans conditions au marché unique.

Les négociations pourraient durer « deux ans, ou plus »

Ce jeudi, la Première ministre britannique s’est surtout employée à rassurer ses partenaires européens, s’engageant à ce que Londres assume pleinement son rôle jusqu’au Brexit puis reste un « partenaire fiable ».

Comme Theresa May, le président du conseil européen Donald Tusk s’est efforcé d’arrondir les angles, se disant « très heureux d’accueillir Theresa May aujourd’hui » dans la capitale européenne. « Vous pouvez être sûrs qu’elle sera absolument saine et sauve et j’espère qu’elle réalisera que l’UE est la meilleure compagnie qu’on puisse avoir au monde ».

>> A lire aussi : Après le Brexit, quel avenir pour l'Union Européenne?

Preuve de la complexité des négociations à venir, la Première ministre britannique a indiqué mercredi devant le Parlement que les négociations allaient durer « deux ans, ou plus », n’excluant donc pas la possibilité d’une prolongation de la période prévue.