VIDEO. Philippines: La police roule en fourgon sur des manifestants, aucune victime n'est à déplorer

FAITS DIVERS Près d'un millier de personnes protestaient contre la présence de l'armée américaine dans le pays...

20 Minutes avec agence

— 

Un fourgon de police a roulé sur des manifestants favorables au président philippin Rodrigo Duterte, mercredi 19 octobre, devant l'ambassade des États-Unis, à Manille (Philippines)
Un fourgon de police a roulé sur des manifestants favorables au président philippin Rodrigo Duterte, mercredi 19 octobre, devant l'ambassade des États-Unis, à Manille (Philippines) — Stringer/AFP

Un fourgon de police a roulé sur des manifestants qui s’étaient réunis devant l’ambassade des Etats-Unis aux Philippines, ce mercredi. Tous réclamaient la fin de la présence militaire américaine dans le pays, soutenant la position du président Rodrigo Duterte sur le sujet.

Après une rapide marche arrière, le véhicule a foncé dans un groupe de contestataires, ne faisant aucune victime parmi le millier de personnes qui participaient au mouvement.

Une vidéo diffusée par la télévision locale ABS CBN montre une partie de l’incident, au cours duquel la camionnette aurait roulé sur au moins un manifestant et en aurait percuté plusieurs autres. Sur ces images, on voit également que de nombreux protestataires frappent les véhicules des forces de l’ordre avec des bâtons.

Trente-et-une interpellations et gaz lacrymogènes

Selon le chef de la police Oscar Albayalde, le conducteur du fourgon n’est pas en faute puisque « les manifestants essayaient de retourner le véhicule. En tentant de se dégager, le conducteur a involontairement heurté quelques manifestants indisciplinés, qui ont été légèrement blessés ».

Une vision que ne partage pas le groupe d’extrême gauche à l’origine du rassemblement. La porte-parole a pointé du doigt la responsabilité des autorités et annoncé que 31 personnes avaient été arrêtées. Des gaz lacrymogènes ont également été utilisés par la police contre des manifestants qui, d’après un officier de police, auraient « essayé de pénétrer dans l’ambassade » américaine.

>> A lire aussi : VIDEO. Philippines: Le président Rodrigo Duterte se compare à Adolf Hitler