Un tweet se moquant de l'expression «bad hombres» («mauvais hommes») de Donald Trump
Un tweet se moquant de l'expression «bad hombres» («mauvais hommes») de Donald Trump — @ChrisVespoli

ETATS-UNIS

Débat présidentiel: «Bad hombres» et «nasty woman», Donald Trump (encore) moqué

Les internautes répondent aux dernières sorties du candidat républicain pendant son débat avec Hillary Clinton...

« Bad hombres and nasty woman. » Non, il ne s’agit pas du prochain film de Tarantino ni d’un single de Rihanna. Mercredi soir, lors du dernier débat l’opposant à Hillary Clinton, Donald Trump a encore frappé avec des dérapages xénophobe et sexiste. Et Twitter s’en est évidemment donné à cœur joie.

>> A lire aussi : Trump et la démocratie, les perdants du dernier débat présidentiel

Les « bad hombres » (mauvais hommes, en espanglais), ce sont les criminels sans-papiers que Trump promet de « mettre dehors ».

Le hashtag #badhombres a aussitôt pris d’assaut Internet.

Certains ont ironisé sur sa prononciation, qui ressemble davantage à la couleur des cheveux de Kim Kardashian.

Et ont ressorti cette photo dossier de Trump.

Clinton, cette « nasty woman »

Face à une pique de son adversaire, Donald Trump a laissé échapper un « such nasty woman », soit une « quelle femme désagréable/méchante » en VF, mais c’est beaucoup plus fort et insultant en anglais.

Clinton s’est moquée, rappelant que Trump avait mis en avant son « respect » des femmes quelques minutes plus tôt.

Et de nombreuses femmes se sont réapproprié l’expression avec fierté et des GIF de Janet Jackson et de Beyoncé.