Blackwater a tué 14 Irakiens sans motif

IRAK C'est la conclusion à laquelle est parvenu le FBI…

— 

La Chambre des représentants américaine a adopté jeudi une loi pour combler le vide juridique entourant les sous-traitants en Irak, alors que le FBI était chargé de l'enquête sur la société Blackwater accusée d'avoir tué des Irakiens innocents.
La Chambre des représentants américaine a adopté jeudi une loi pour combler le vide juridique entourant les sous-traitants en Irak, alors que le FBI était chargé de l'enquête sur la société Blackwater accusée d'avoir tué des Irakiens innocents. — Marwan Naamani AFP/Archives

Les enquêteurs de la police fédérale (FBI) américaine sont arrivés à la conclusion que les agents de la compagnie de sécurité privée Blackwater avaient tué 14 irakiens sans motif lors de la fusillade du 16 septembre à Bagdad, indique mercredi le «New York Times».

Les agents de Blackwater qui escortaient un convoi diplomatique avaient ouvert le feu, tuant 17 irakiens. La compagnie de sécurité privée avait affirmé que ses hommes avaient été attaqués.

Au moins 14 des morts ont été tués en violation des règles qui régissent les agissements des gardes de sécurité privé en Irak, révèle le journal. Le FBI a conclu que les tirs n'étaient pas justifiés et n'a trouvé aucun indice suggérant que le convoi avait été attaqué.

«Dire que c'était injustifié est un euphémisme»

L'enquête du FBI n'est pas encore terminée, mais ses détails ont été communiqués à des responsables du Département de la Justice, précise le journal.

«Je n'appellerai pas ça un massacre», a affirmé au «Times» un responsable gouvernemental. «Mais dire que c'était injustifié est un euphémisme».

Selon un rapport du Congrès, Blackwater a été impliqué dans près de 200 fusillades en Irak depuis 2005, et a tiré le premier dans plus de 80% des cas.

Ses agents ne peuvent être jugés par des tribunaux militaires américains et il n'est pas établi s'ils peuvent être jugés aux Etats-Unis pour des crimes commis à l'étranger.