VIDEO. Allemagne: Une explosion sur un site du chimiste BASF fait au moins deux morts, deux disparus et six blessés

ACCIDENT Les causes de l’accident n’ont pas encore été déterminées, et il n'y a «pas de danger» pour la population locale…

20 Minutes avec AFP

— 

L'explosion s'est produite à Ludwigshafen, où se trouve le siège de l'entreprise.
L'explosion s'est produite à Ludwigshafen, où se trouve le siège de l'entreprise. — dpa

Dramatique accident en Allemagne. Au moins deux morts, six blessés graves et deux personnes sont portées disparues après une explosion ce lundi en fin de matinée sur un site du chimiste BASF à Ludwigshafen dans l’ouest du pays, selon l’entreprise.

« Deux personnes sont décédées dans l’incendie, six personnes ont été grièvement blessées […] et deux sont toujours portées disparues », a indiqué BASF sur son compte Twitter en début de soirée. Un premier bilan avait fait état d’un mort, de six blessés et de six disparus. « Nous n’avons pas déterminé de dangers pour la population », a déclaré à la presse dans l’après-midi un responsable de BASF, Uwe Liebelt.

« L’explosion suivie d’incendies est intervenue lors de travaux sur un système de pipelines », a indiqué le groupe allemand BASF dans un communiqué, faisant état, tout comme la ville de Ludwigshafen, de « plusieurs personnes blessées et d’autres encore portées disparues ».

Un incendie « d’ampleur »

Les causes de l’accident n’ont pas été déterminées, et BASF a appelé les populations voisines « à éviter de rester à l’extérieur et à garder portes et fenêtres fermées ». Les opérations de « vapocraquage » sur place, un procédé dans l’industrie chimique, ont été arrêtées.

La police locale a elle fait état d’un incendie d’ampleur sur le site et des images diffusées sur les réseaux sociaux montraient une épaisse colonne de fumée noire s’élever au-dessus du port fluvial de la ville. Un navire des pompiers a été déployé, selon la mairie.

Sur son compte Twitter, la ville a fait savoir que des habitants se plaignaient d’irritations des voies respiratoires.

Le site industriel de Landeshafen Nord où l’explosion a eu lieu traite, selon l’agence allemande DPA, environ 2,6 millions de tonnes de gaz, liquides inflammables et gaz liquéfiés chaque année. Ce site est un important fournisseur de matières pour les activités de l’entreprise.

Ludwigshafen, ville de quelque 160.000 habitants, abrite le siège du chimiste BASF ainsi que des sites industriels du groupe. L’entreprise y emploie quelque 36.000 personnes, selon la mairie.