Birmanie: Au moins 32 morts dans le naufrage d'un ferry

ACCIDENT Les autorités ont estimé qu’il devait y avoir environ 250 passagers, alors que le maximum autorisé était de 150...

20 Minutes avec AFP

— 

Parmi les passagers du ferry qui a coulé ce week-end en Birmanie, se trouvaient de nombreux étudiants et enseignants, ainsi que des ouvriers, rentrant chez eux pour célébrer le festival de Thadingyut
Parmi les passagers du ferry qui a coulé ce week-end en Birmanie, se trouvaient de nombreux étudiants et enseignants, ainsi que des ouvriers, rentrant chez eux pour célébrer le festival de Thadingyut — ROMEO GACAD / AFP

Trente-deux personnes ont péri et des dizaines d’autres sont toujours portés disparus après le naufrage d’un ferry survenu ce week-end en Birmanie, ont annoncé les secouristes lundi.

« C’est arrivé si vite. La fenêtre était ouverte alors j’ai eu la chance de pouvoir sortir », témoigne auprès de l’AFP Hnin Lei Yee, une enseignante de 27 ans qui a perdu son bébé dans le drame.

Un bilan qui pourrait s’alourdir une fois l’épave remontée

« Je ne sais pas nager alors j’ai dû m’accrocher à un morceau de plastique et j’ai été sauvée par le bateau des secouristes », ajoute, en pleurant, celle qui a depuis été reconnaître le corps de sa fille à la morgue.

« Nous avons retrouvé 32 corps », a déclaré à l’AFP Sa Willy Frient, responsable des opérations de secours, disant s’attendre à ce que le bilan se révèle bien plus lourd une fois l’épave remontée.

De nombreux étudiants se trouvaient sur ce ferry surchargé qui a coulé sur la rivière Chindwin et faisait le trajet entre Homalin et Monywa, près de Mandalay, la grande ville du centre du pays.

Le nombre de passagers inconnus

Sa Willy Frient a précisé que le nombre de personnes à bord était inconnu, dans la mesure où il n’y a pas d’enregistrement précis, mais a estimé qu’il devait y avoir environ 250 passagers, alors que le maximum autorisé était de 150. Cela pourrait porter le bilan final à près d’une centaine, à la fin des recherches qui se poursuivaient lundi.

Parmi les passagers se trouvaient de nombreux étudiants et enseignants, ainsi que des ouvriers, rentrant chez eux pour célébrer le festival de Thadingyut, lors duquel les fidèles de toute la Birmanie allument des lanternes en papier et des bougies pour célébrer la descente du ciel de Bouddha.

Des membres de l’équipage arrêtés

« Il y avait principalement des étudiants de l’université et des enseignants sur le ferry ce jour-là », a confirmé le responsable des secouristes, estimant le nombre d’étudiants à plus de 70 et les enseignants à une trentaine. Quatre membres de l’équipage ont été arrêtés. Les autorités sont toujours à la recherche d’un autre membre d’équipage et du propriétaire du bateau, a indiqué le directeur des services de secours.

Les naufrages sont fréquents en Birmanie. De nombreuses personnes vivant le long de la côte et des installations fluviales facilement inondables dépendent des ferries en mauvais état pour les transporter. Au moins 21 personnes, dont neuf enfants, sont mortes en avril lorsque leur embarcation a chaviré au large de l’Etat Rakhine.