Etats-Unis: Il adopte un adorable chiot, c'était en fait un loup

OUPS Neo cherchait à tout prix à fuir son foyer, un comportement instinctif chez les loups, qui ont besoin de vivre en groupe...

20 Minutes avec agence

— 

Des louveteaux (illustration).
Des louveteaux (illustration). — Marine M.

Un Américain habitant l’Arizona a récemment découvert qu’il avait adopté un chien-loup. Le petit animal qu’il avait accueilli chez lui après avoir vu un panneau « chiots à donner » devant une maison de Tucson était en fait le fruit du croisement d’un loup et d’une chienne ou d’une louve et d’un chien.

Or le comportement d’une telle créature est beaucoup plus proche de celui d’un loup que de celui d’un chien. Un élément qui n’a pas échappé aux voisins du maître de Neo, qui après avoir fait appel à des spécialistes, ont appris la véritable nature du jeune animal.

Neo détruisait les clôtures à coups de crocs

Il faut dire que le « chiot » cherchait à tout prix à fuir son nouveau foyer pour retrouver les chiens des voisins, raconte The Dodo. Avec de nombreux dégâts à la clé, puisque Neo n’a pas hésité à creuser sous les barrières séparant les maisons et à détruire les clôtures à coups de crocs, quelle que soit leur hauteur. Il s’agit en effet d’un comportement instinctif chez le loup, qui cherche systématiquement à se retrouver en meute.

Neo faisait par ailleurs preuve d’une grande nervosité, refusait les sucreries qu’on lui proposait, fuyait les regards et ne répondait pas aux menaces des voisins chez qui il faisait régulièrement irruption. Ces derniers l’ont donc emmené à l’Humane Society of Southern Arizona, une association locale de protection des animaux, dont les membres ont immédiatement compris à quelle espèce ils avaient affaire.

>> A lire aussi : Les chiens auraient été domestiqués deux fois, en Europe et en Asie

Placé dans un refuge spécialisé

La loi de l’Arizona empêche les propriétaires de chiens-loups de garder leur animal chez eux sans permis. Mais comme l’a expliqué au maître de Neo Maureen O’Nell, l’ex-présidente de l’association d’aide aux animaux, citée par The Dodo : « Ce petit gars a une belle vie qui l’attend », à condition de vivre dans un environnement adapté.

Depuis, Neo coule des jours heureux à Wolf Connection, un refuge accueillant les chiens-loups dans une réserve californienne.