Carburants: Après l'accord de l'Opep, les prix repartent fortement à la hausse

ECONOMIE La semaine dernière, le prix du gazole valait en moyenne 1,1403 euro le litre, en hausse de 2,59 centimes par rapport à la semaine précédente...

20 Minutes avec agences

— 

Les prix des carburants ont continué d'augmenter la semaine dernière en France, du fait de la hausse des prix du pétrole
Les prix des carburants ont continué d'augmenter la semaine dernière en France, du fait de la hausse des prix du pétrole — Thomas Samson AFP

Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d’augmenter la semaine dernière, dans la foulée de la remontée des cours du pétrole.
Le gazole, le carburant le plus vendu avec environ 80 % des volumes écoulés, valait en moyenne 1,1403 euro le litre, en hausse de 2,59 centimes par rapport à la semaine précédente, d’après le relevé hebdomadaire du ministère de l’Environnement et de l’Energie.

>> A lire aussi : Ile-de-France: Le prix de l'essence va augmenter pour financer le passe Navigo

On note également +1,5 % pour le SP98, +1,3 % pour le SP95, +2,2 % pour le gazole, selon le site spécialisé Carbeo, répertoriant les prix des carburants à la pompe. Seul le Bioethanol s’en tire bien avec une baisse de 2 % à 0,678 euros/litre.

Les cours du pétrole ont atteint lundi le plus haut niveau de l’année

Cette hausse à la pompe intervient alors que les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) sont arrivés à un accord fin septembre à Alger. Les Etats ont décidé de ramener la production entre 32,5 et 33 millions de barils par jour, contre 33,24 millions auparavant. Cette réduction est la plus importante depuis celle intervenue en 2008, au moment de la crise.

A noter que les cours du pétrole ont atteint, ce lundi, le plus haut niveau de l’année, à 52,96 dollars le baril de Brent. Selon l’AFP, le ministre saoudien de l’Energie a estimé qu’un baril de brut à 60 dollars était envisageable d’ici la fin de l’année.