Turquie: On a roulé sous le Bosphore (et c'est Erdogan qui a ouvert la voie)

TUNNEL L'infrastructure, qui devrait faciliter la vie de millions d'habitants d'Istanbul, sera ouverte au public le 20 décembre...

20 Minutes avec AFP

— 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan et le Premier ministre Binali Yildirim traversent le Bosphore par le nouveau tunnel pour automobiles, le 8 octobre 2016.
Le président turc Recep Tayyip Erdogan et le Premier ministre Binali Yildirim traversent le Bosphore par le nouveau tunnel pour automobiles, le 8 octobre 2016. — Kayhan Ozer/AP/SIPA

Désormais, on peut rouler sous le Bosphore. C’est ce qu’a fait en personne le président turc Recep Tayyip Erdogan ce samedi, en inaugurant le premier tunnel routier construit sous le détroit qui sépare l’Europe de l’Asie à Istanbul.

Ce nouvel axe routier de plus de 5 km de long, dont la construction a démarré en février 2011, « sera ouvert au public le 20 décembre », a annoncé le président turc au cours d’un discours retransmis à la télévision.

Recep Tayyip Erdogan, accompagné du Premier ministre Binali Yildirim et du ministre des Transports Ahmet Arslan, a traversé ce tunnel baptisé « Eurasia », de la rive asiatique vers la rive européenne puis inversement, en conduisant lui-même une voiture noire.

Déjà un tunnel ferroviaire

Le président turc et ancien maire de la ville d’Istanbul n’en est pas à son premier projet gigantesque pour la ville. Il est en effet à l’origine du Marmaray, tunnel ferroviaire de 14 km dont 1,4 km sous le Bosphore, lancé en 2013. En août, Recep Tayyip Erdogan avait aussi inauguré à Istanbul un troisième pont - Yavuz Sultan Selim -, un ouvrage à l’architecture élégante édifié en un temps record.

L’objectif de ces réalisations est de permettre de faciliter l’existence de millions de Stambouliotes qui traversent chaque jour tant bien que mal d’une rive à l’autre de la ville.

Prochain chantier à aboutir, le troisième aéroport d’Istanbul, prévu pour être livré début 2018 et qui devrait dépasser en volume de passagers l’aéroport Charles-de-Gaulle de Paris et celui d’Heathrow à Londres.